Le pré­sident sud-afri­cain a été ré­mu­né­ré 67 000 eu­ros par mois pour un em­ploi fic­tif.

Books - - 19 FAITS & IDÉES À GLANER DANS CE NUMÉRO -

Dans The Pre­sident’s Kee­pers, le jour­na­liste d’in­ves­ti­ga­tion sud-afri­cain Jacques Pauw, qui avait dé­non­cé les es­ca­drons de la mort du ré­gime de l’apar­theid, dresse un por­trait du Ja­cob Zuma en pa­ra­site. Par­mi ses ré­vé­la­tions : le pré­sident sud-afri­cain a re­fu­sé de rem­plir sa dé­cla­ra­tion d’im­pôts ; il a été ré­mu­né­ré 1 mil­lion de rands (67 300 eu­ros) par mois pour un em­ploi fic­tif alors qu’il ve­nait de prendre ses fonc­tions à la tête du pays ; il a re­çu de l’ar­gent d’une com­pa­gnie mi­nière russe ; il a si­phon­né les dons de ses bien­fai­teurs, y com­pris Nel­son Man­de­la… « Ce­pen­dant, le ta­bleau peint par The Pre­sident’s Kee­pers est bien plus per­tur­bant que ce­lui de la ra­pa­ci­té d’un homme. Dans cette construc­tion d’un État gang­ster, Zuma est sys­té­ma­ti­que­ment in­ter­ve­nu pour pro­mou­voir des cri­mi­nels et écar­ter ceux qui es­sayaient de faire ap­pli­quer la loi », sou­ligne l’écri­vain Im­raan Coo­va­dia dans The Jo­han­nes­burg Re­view of Books.

Les services spé­ciaux sud-afri­cains ont cher­ché à em­pê­cher la pa­ru­tion du livre. En ré­ponse, des co­pies nu­mé­riques pi­ra­tées ont été par­ta­gées sur les ré­seaux so­ciaux. « La dif­fé­rence ma­jeure entre The Pre­sident’s Kee­pers et tout ce qui a été pu­blié au­pa­ra­vant, c’est le ton, note la jour­na­liste Re­ha­na Ros­souw dans Bu­si­ness Day. Pauw est scan­da­li­sé et il a com­mu­ni­qué sa co­lère à un cercle bien plus large que ce­lui des ha­bi­tués des li­brai­ries. » D’au­tant que The Pre­sident’s Kee­pers ne laisse que peu d’es­poir pour l’ave­nir. « Ce livre a chan­gé à ja­mais la ma­nière dont nous voyons le pré­sident Zuma et l’op­po­sant Ju­lius Ma­le­ma, car il met le doigt sur quelque chose qu’on né­glige sou­vent : ce­la coûte cher de faire de la po­li­tique », sou­ligne la ju­riste Jea­nette Buis dans le Huf­fing­ton Post South Afri­ca. Or, dans l’Afrique du Sud pos­ta­par­theid, ceux qui sou­haitent di­ri­ger le pays n’ont pas d’ar­gent.

The Pre­sident’s Kee­pers

(« Les gar­diens du pré­sident »), de Jacques Pauw, Ta­fel­berg, 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.