En Hon­grie, une nou­velle loi oblige les mé­dias pu­blics à pro­duire des su­jets « équi­li­brés ».

Books - - 19 FAITS & IDÉES À GLANER DANS CE NUMÉRO -

Voi­ci un ma­ga­zine hon­grois qui n’a pas de pro­blèmes de fi­nan­ce­ment, de dif­fu­sion et en­core moins de cen­sure. Et pour cause : pu­bliée tous les deux mois en an­glais à Bu­da­pest, la Hun­ga­rian Re­view se veut la vi­trine in­tel­lec­tuelle du ré­gime. Elle a été fon­dée en 2010, an­née du re­tour de Vik­tor Orbán au pou­voir, par un de ses plus proches conseillers, l’his­to­rien Györ­gy Gra­nasztói (dé­cé­dé en 2016). Son conte­nu est, se­lon Martyn Rady, un sa­vant mé­lange d’art, de lit­té­ra­ture et d’ar­ticles à la gloire de la Fi­desz, des­ti­né à un pu­blic oc­ci­den­tal. Y écrivent des plumes de tout le conti­nent, dont quelques conser­va­teurs bri­tan­niques et gaul­listes fran­çais, mais ce sont sur­tout les au­teurs d’Eu­rope cen­trale et hon­grois qui sont mis à l’hon­neur. On y trouve, aus­si, des textes et des dis­cours de Vik­tor Orbán. La re­vue est proche de l’Ins­ti­tut du Da­nube et de la Fon­da­tion Bat­thya­ny, deux think tank lo­caux, et s’em­ploie à pro­mou­voir la « vi­sion hon­groise » de l’Eu­rope, vue comme un bas­tion de l’« Oc­ci­dent chré­tien ». Im­pri­mée sur pa­pier gla­cé, la Hun­ga­rian Re­view dé­tonne dans un pay­sage mé­dia­tique hon­grois en pleine tour­mente. De­puis 2010, Orbán a mis au pas les mé­dias pu­blics, obli­gés par une nou­velle loi de pro­duire des su­jets « équi­li­brés », et fa­vo­ri­sé le ra­chat de mé­dias pri­vés par des hommes d’af­faires proches de la Fi­desz. Des pu­bli­ca­tions li­bé­rales et pro-eu­ro­péennes, comme l’heb­do éco­no­mique Fi­gyelő ou le site d’in­for­ma­tion Ori­go, sont ain­si de­ve­nues du jour au len­de­main des vec­teurs de la pro­pa­gande na­tio­na­liste du ré­gime. Quant au quo­ti­dien Néps­za­bad­ság, l’un des prin­ci­paux du pays, ses jour­na­listes ont pré­fé­ré ar­rê­ter sa pa­ru­tion après son ra­chat en oc­tobre 2016 par l’oli­garque Lő­rinc Mészá­ros – in­time de Vik­tor Orbán et maire de Felcsút, son vil­lage na­tal. Fin 2017, le Dé­par­te­ment d’État amé­ri­cain a an­non­cé la créa­tion d’un fonds d’aide aux mé­dias et jour­na­listes in­dé­pen­dants hon­grois do­té de 600 000 eu­ros. — Books

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.