Ces livres qui fe­ront l’ac­tua­li­té de demain

Books - - ÉDITO | SOMMAIRE -

Le goût des Tchèques pour la sa­tire est bien connu : le ro­man Bom­ba Funk, par exemple, qui éta­blit un pa­ral­lèle sin­gu­lier entre le com­mu­nisme et la musique funk (lire « Fun­ky Tché­co­slo­va­quie », Books, jan­vier-fé­vrier 2018). Leur ten­dance à l’au­to­dé­ri­sion aus­si, comme en té­moigne Un as­tro­naute en Bo­hême (lire « Un Tchèque d’Amé­rique », Books, jan­vier­fé­vrier 2018). Mais avec Továr­na na de­bil­no, un nou­veau pas est fran­chi : les Tchèques sont al­lés jus­qu’à dé­bour­ser 800 000 cou­ronnes (31 550 eu­ros) pour se faire trai­ter de dé­biles. Ce ro­man hu­mo­ris­tique, si­gné par l’écri­vain Do­mi­nik Land­sman et l’ar­tiste col­la­giste TMBK, deux cé­lé­bri­tés des réseaux sociaux, est « le plus gros succès de fi­nan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif pour un pro­jet lit­té­raire », sou­ligne l’heb­do­ma­daire Re­flex.

Certes Land­sman l’af­firme : dans son livre, tout le monde n’est pas stu­pide. Du moins au dé­but. Et c’est là tout l’ob­jet de l’ou­vrage : mon­trer comment, face aux grands mé­dias et aux cal­culs po­li­ti­ciens, les ci­toyens sont ir­ré­mé­dia­ble­ment en train de perdre leur es­prit cri­tique, ac­cor­dant une confiance aveugle, fake news

ou pas, à tout ce qu’ils lisent sur In­ter­net. « Si vous ai­mez ce genre de sa­tire bien crue et l’hu­mour po­li­ti­que­ment in­cor­rect, ce livre vous plai­ra », as­sure le site G.cz. Mais de là à le com­pa­rer, comme le fait l’édi­teur, au Brave Sol­dat

Šv ejk, le cé­lèbre ro­man sa­ti­rique de Ja­ro­slav Hašek, il y a un pas que les cri­tiques lit­té­raires se sont bien gar­dés de fran­chir.

Továr­na na de­bil­no (« La fa­brique des dé­biles »), de Do­mi­nik Land­sman et TMBK, Ex­tra On­line Me­dia, 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.