CRISE DE LA SCIENCE

Books - - COURRIER - — Ber­nard Du­gué, au­teur de L’In­for­ma­tion et la scène du monde et Temps, émer­gences et com­mu­ni­ca­tions, Iste Édi­tions, 2017.

Le dos­sier de Books (mars-avril 2018) a le mé­rite d’at­ti­rer l’at­ten­tion sur plu­sieurs dé­fauts, pour ne pas dire failles, de la science contem­po­raine. Le cycle est de­ve­nu vi­cié. Pour par­ler comme Marx, la science est comme la mar­chan­dise, elle a re­vê­tu un ca­rac­tère fé­tiche. L’ac­ti­vi­té scien­ti­fique fi­nit par de­ve­nir un sys­tème pro­duc­tif pour ac­cu­mu­ler des fonds et fi­nan­cer les grandes struc­tures de la re­cherche ain­si que les pro­fes­sion­nels.Si, comme le conclut O. Pos­tel-Vi­nay dans son édito, les jour­na­listes et les po­li­tiques n’ont pas conscience de la gra­vi­té de la crise, on ajou­te­ra qu’ils n’ont pas conscience des che­mins de tra­verse par­cou­rus par une science al­ter­na­tive, voire dis­si­dente, qui cherche à com­prendre l’Uni­vers sous des angles nou­veaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.