MON NEVEU ÉTHIOPIEN

Books - - BEST SELLERS -

Quand ar­rive un jeune homme à « la peau de la cou­leur des vieilles portes en bois » qui af­firme lui être ap­pa­ren­té, la vie de la pro­fes­seure Ila­ria Pro­fe­ti bas­cule. La voi­là ame­née à ex­plo­rer le pas­sé fa­mi­lial – et na­tio­nal. Connue en France pour son ro­man Eva dort (Gal­li­mard, 2012, best-sel­ler au-de­là des Alpes), Fran­ces­ca Me­lan­dri s’in­té­resse cette fois aux traces lais­sées par l’aven­ture co­lo­niale de l’Italie fas­ciste en Afrique de l’Est. Évo­quant l’oc­cu­pa­tion de l’Éthio­pie de 1936 à 1941, l’au­teure éclaire un cha­pitre re­fou­lé de l’his­toire. « On ne l’en­seigne pas à l’école, on n’en parle pas à la mai­son, écrit La Re­pub­bli­ca. Cette dis­si­mu­la­tion col­lec­tive […] a ren­du notre conscience na­tio­nale sourde et igno­rante. » « Que reste-t-il des gé­no­cides, des morts, des viols et des en­fants illé­gi­times ? in­ter­roge le blog lit­té­raire col­lec­tif cri­ti­ca­let­te­ria.org. Le co­lo­nia­lisme eu­ro­péen n’est pas ter­mi­né, mal­gré les ap­pa­rences. » Le ro­man, qui dé­bute en 2010 lors de la ve­nue de Kadha­fi en Italie pour une ren­contre of­fi­cielle avec Ber­lus­co­ni, fait le lien entre les « crimes d’hier » et le ra­cisme en­vers les « mi­grants d’au­jourd’hui », note la cri­tique de La Stam­pa.

Sangue gius­to (« Bon sang »), de Fran­ces­ca Me­lan­dri, Riz­zo­li, 2017 (la tra­duc­tion fran­çaise pa­raî­tra chez Gal­li­mard en 2019).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.