LES CHI­RUR­GIENS ONT TORT, EN GÉ­NÉ­RAL

Books - - ÉDITO SOMMAIRE -

Les mé­de­cins maî­trisent mal la pen­sée sta­tis­tique. Ce qui les pousse à prendre de mau­vaises dé­ci­sions. Ils sur­es­timent les bien­faits des in­ter­ven­tions lourdes et sous-es­timent les ef­fets se­con­daires. Pour­tant, y com­pris en cas de can­cer, ne pas in­ter­ve­nir est sou­vent la meilleure so­lu­tion, écrit le cog­ni­ti­cien Da­niel Le­vi­tin dans L’Es­prit or­ga­ni­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.