L’EX­CEP­TION FRAN­ÇAISE

Books - - ENTRETIEN -

Un Fran­çais sur deux dé­clare avoir re­cours à l’homéopathie. Il y est d’au­tant plus in­ci­té que les pro­duits de cette spé­cia­li­té, s’ils sont pres­crits par un mé­de­cin, sont rem­bour­sés à 30% (ils l’étaient naguère jus­qu’à 65%, sous l’im­pul­sion de la très mi­li­tante mi­nistre Geor­gi­na Du­foix). Con­trai­re­ment aux autres mé­di­ca­ments, le taux de rem­bour­se­ment n’est pas lié à une éva­lua­tion de leur ef­fi­ca­ci­té. Mais beau­coup de mé­de­cins en pres­crivent. Coût pour l’As­su­rance ma­la­die: 55 mil­lions d’eu­ros par an. Le mar­ché, lui, est éva­lué à 620 mil­lions d’eu­ros, soit plus qu’aux États-Unis, où ces pro­duits ne sont pas rem­bour­sés. Après avoir long­temps sui­vi la même po­li­tique, le Royaume-Uni a fait ma­chine ar­rière en 2017. Un re­cours du lob­by ho­méo­pa­thique contre cette dé­ci­sion a été re­je­té par la Haute Cour de jus­tice. Ce re­vi­re­ment s’ap­puyait sur le rap­port d’un mé­de­cin aus­tra­lien, le Pr Paul Glas­ziou. Après avoir pas­sé au crible près de 200 études scien­ti­fiques concer­nant l’im­pact de l’homéopathie sur 68 pa­tho­lo­gies, il a conclu à l’« ab­sence d’ef­fet dis­cer­nable ». C’est une « im­passe thé­ra­peu­tique», écrit-il. Ce fai­sant, il confor­tait les conclu­sions des au­to­ri­tés mé­di­cales aux États-Unis et ailleurs en Eu­rope. La France, comme l’Al­le­magne, conti­nue de faire ex­cep­tion, mais peut-être pas pour long­temps. Un avis dé­ci­sif de la Haute Au­to­ri­té de san­té est at­ten­du pour fé­vrier 2019.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.