UN EMPLOI DU TEMPS CHARGÉ

Books - - PÉRISCOPE -

« 14 h : dé­part de Chelm à bord d’un train spé­cial pour le com­man­do spé­cial. 15 h-16 h : vi­site du com­man­do spé­cial. » Ces an­no­ta­tions en date du 12 fé­vrier 1943 sont ti­rées des agen­das de ser­vice d’Hein­rich Himm­ler. «Der­rière leur sé­che­resse ano­dine se cache la vi­site d’Himm­ler à So­bi­bor où, d’avril 1942 à oc­tobre 1943, 250 000 per­sonnes furent ga­zées, rap­porte l’his­to­rien Michael Wildt dans l’heb­do­ma­daire Der Spie­gel. Comme, ce 12 fé­vrier 1943, au­cun convoi de dé­por­tés n’était pré­vu, les SS ra­flèrent 200 femmes et fillettes juives des en­vi­rons afin de mon­trer au Reichsfüh­rer-SS l’ef­fi­ca­ci­té de leur ma­chine de mort. » Pen­dant des dé­cen­nies, ces agen­das de ser­vice avaient dis­pa­ru. Ils n’ont été re­trou­vés qu’il y a quatre ans, et voi­ci qu’après l’édi­tion des an­nées 1940 et 1941-1942 pa­raît celle des an­nées 1943-1945. «Pas une lec­ture de va­cances », re­con­naît Wildt, ni un ou­vrage qui re­mette en cause ce qu’on sait dé­jà sur la Shoah, mais on y dé­couvre les ac­ti­vi­tés et la ma­nière de tra­vailler de l’un des hommes clés du ré­gime na­zi avec un luxe de dé­tails sans équi­valent. L’in­té­rêt de la pé­riode 1943-1945 est qu’Himm­ler y at­teint le som­met de son pou­voir: il de­vient mi­nistre de l’In­té­rieur et est res­pon­sable de l’ar­mée de terre de ré­serve. Ses SS comptent, en 1944, 600 000 sol­dats, et le sys­tème concen­tra­tion­naire (qu’il contrôle aus­si) passe de 123 000 à 718 000 dé­te­nus. Himm­ler pré­fère les contacts di­rects à l’étude des dos­siers, que ce soit par des conver­sa­tions ou des ins­pec­tions, nous ap­prennent ses agen­das. De jan­vier 1943 à mars 1945, il rencontre 168 fois Hit­ler, par exemple, soit en moyenne six fois par mois (sou­vent pour lui de­man­der de ren­for­cer les di­vi­sions SS).

Et sa vie pri­vée ? Elle trans­pa­raît éga­le­ment dans ces agen­das: des coups de té­lé­phone fré­quents à sa fille Gu­drun, tout comme des vi­sites non moins fré­quentes à sa maî­tresse Hed­wig Pot­thast (avec la­quelle il eut deux en­fants).

Die Or­ga­ni­sa­tion des Ter­rors. Der Dienst­ka­len­der Hein­rich Himm­lers 1943-1945 (« L’or­ga­ni­sa­tion de la ter­reur. Les agen­das de ser­vice d’Hein­rich Himm­ler, 1943-1945 »), sous la di­rec­tion de Mat­thias Uhl, Pi­per Ver­lag, 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.