Arai­gnée de mer

Bottin Gourmand Magazine - - Le Petit Marché De L'été -

Avec ses pattes grêles et ve­lues et ses pinces al­lon­gées, l’arai­gnée de mer a tout d’un ani­mal ef­frayant. Mais, à la dé­gus­ta­tion, c’est tout le contraire : elle se ré­vèle sa­vou­reuse et dé­li­cate. Comme pour le tour­teau, il vaut mieux choi­sir une fe­melle, moins char­nue, mais plus fine au goût que le mâle. Si pos­sible, ache­tez le crus­ta­cé en­core vi­vant. Pe­sez-le, il doit être lourd en main et bou­ger toutes ses pattes. Les pointes pré­sentes sur la ca­ra­pace doivent être poin­tues, c’est un gage de fraî­cheur. Après cuis­son, il vaut mieux éviter de conser­ver votre arai­gnée au ré­fri­gé­ra­teur, le froid al­tère ses qua­li­tés gus­ta­tives.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.