Bar Oseille

À la fois lé­gume et herbe aro­ma­tique, cette plante à la sa­veur aci­du­lée se prête aux pré­pa­ra­tions tout au long de l'an­née. Le bon choix ? Des feuilles lui­santes, d'un beau vert pro­fond, qui crissent sous les doigts. Si vous ache­tez l'oseille en botte, vér

Bottin Gourmand Magazine - - Le Petit Marché -

Sur­nom­mé « loup de mer » en rai­son de son ap­pé­tit vo­race pour les crus­ta­cés, le bar se­rait l’un des poissons pré­fé­rés des Fran­çais ! Sa sai­son bat son plein de fé­vrier à mars. À l’achat, pri­vi­lé­giez un bar sau­vage ache­té chez votre pois­son­nier (ap­pe­lé « bar de ligne ») de 42 cm en­vi­ron. C’est le top de la qua­li­té : une chair blanche, dense et un goût délicat. Vé­ri­fiez ses écailles : elles doivent être brillantes, de couleur ar­gen­tée et adhé­rer au pois­son. Évi­tez les bars à l'oeil terne et plat et à l'odeur désa­gréable ! Osez po­ser un doigt sur sa sur­face : un bar frais garde une marque qui dis­pa­raît en quelques se­condes alors qu'un pois­son pê­ché plu­sieurs jours au­pa­ra­vant ne laisse au­cune em­preinte. À conserver deux ou trois jours maxi­mum dans le ré­fri­gé­ra­teur ou cinq mois au congé­la­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.