Un cham­pagne, un res­tau­rant, R & L Le­gras et les Ber­ceaux

Une mai­son de cham­pagne as­so­ciée à un chef cham­pe­nois, voi­là donc l’idée de ces ac­cords gour­mands. Et pour dé­bu­ter il fal­lait une jo­lie mai­son et un res­tau­rant pro­po­sant une cui­sine haut de gamme. Ju­lien Bar­bier et Pa­trick Michelon nous font dé­cou­vrir leu

Bulles & Millesimes - - SOMMAIRE -

C’est un hom­mage que nous vou­lons rendre pour ce pre­mier opus des ac­cords gour­mands entre gas­tro­no­mie et cham­pagne. Cet hom­mage, il est des­ti­né à un pa­tron de mai­son amou­reux du vin et des belles tables. Gé­rard Bar­bier a quit­té sa Cham­pagne l’an der­nier. Il res­te­ra l’un des grands pro­mo­teurs de cette as­so­cia­tion in­dis­pen­sable entre le vin à bulles et les plats des grands chefs de l’Hexa­gone. Chaque an­née, c’est d’ailleurs lui qui re­ce­vait dans la Marne, les plus grandes toques fran­çaises à l’oc­ca­sion d’une dé­gus­ta­tion très pri­sée des vins clairs. « C’était un ami, un vrai. J’ap­pré­ciais par­ti­cu­liè­re­ment son ca­rac­tère en­tier. Il ai­mait le beau et le bon et il goû­tait les vins avec une vé­ri­table sen­si­bi­li­té, qu’ils soient ou non de Cham­pagne » té­moigne Pa­trick Michelon, le chef des Ber­ceaux, une étoile au Mi­che­lin à Éper­nay. Au­jourd’hui, le fils de Gé­rard, Ju­lien, a re­pris la mai­son si­tuée à Chouilly. Il marche dans les pas de son père et fait évo­luer l’en­tre­prise qui met en avant les cé­pages cham­pe­nois avec un in­té­rêt par­ti­cu­lier pour le Char­don­nay. La cu­vée Saint-Vincent reste l’un des em­blèmes de R& L Le­gras. Cô­té cui­sine, Pa­trick Michelon, a donc tra­vaillé à cette as­so­cia­tion. « J’ai ai­mé ce chal­lenge qui est d’as­so­cier les plats de ma c arte à ces blanc de blancs, des vins qui af­fichent une belle mi­né­ra­li­té et qui sou­ligne bien l es pois­sons. Ces cham­pagnes r ehaussent les sauces cré­mées. C’est pour moi l ’une des par­ti­cu­la­ri­tés des char­don­nays de Chouilly. » Les deux pages sui­vantes sont donc consa­crées à ces ma­riages consti­tués d’un Crabe Royal et de la cu­vée brut, de cou­teaux et de la cu­vée Pré­si­dence Vieilles Vignes, de mo­rille far­cie aux Ris de veau et de la cu­vée Saint-Vincent 2006 ou en­fin d’un ma­ca­ron aux Ga­ri­guettes et du Brut Ro­sé.

Ga­geons que Gé­rard Bar­bier au­rait ap­pré­cié ce re­pas.

Gé­rard et Ju­lien Bar­bier Pa­trick Mi­che­lon

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.