Oe­no­tou­risme, cham­pagne et mont­gol­fière

Telles des bulles de Cham­pagne dans leur coupe de cris­tal, des mont­gol­fières s’élèvent si­len­cieu­se­ment dans le ciel cham­pe­nois. À leur bord, des pas­sa­gers émer­veillés re­tombent en en­fance, pres­sés de s’en­vo­ler au pays des nuages. Com­mence alors un voyage

Bulles & Millesimes - - SOMMAIRE - par Claire Ro­bi­net

Dou­ce­ment, le bal­lon prend de la hau­teur. Dans le calme d’une ma­ti­née de prin­temps, il flotte au gré du vent, ne trou­blant que très ra­re­ment le si­lence avec le souffle du brû­leur. Sous les pieds des voya­geurs, la brume se dis­sipe, lais­sant ap­pa­raître la Cham­pagne. Au loin com­mencent à se des­si­ner les ki­lo­mètres de co­teaux et de vignes, par­se­més d’églises ro­manes, de la val­lée de l’Ardre. Au coeur de celle-ci, nos aven­tu­riers d’un jour ne tar­de­ront pas à aper­ce­voir Chau­mu­zy, pe­tit vil­lage at­ta­ché de­puis bien long­temps à la tra­di­tion vi­ti­cole et abri­tant une mai­son de Cham­pagne en par­ti­cu­lier, l’en­tre­prise Sal­mon… Fort de l’ex­pé­rience ac­quise au fil du temps par les gé­né­ra­tions qui l’ont pré­cé­dé, Mi­chel Sal­mon donne nais­sance à sa mai­son de Cham­pagne en 1958, écri­vant ain­si le pre­mier cha­pitre d’une longue his­toire de fa­mille. En 1980, il laisse en ef­fet la place à son fils, Oli­vier, puis à son pe­tit-fils, Alexandre, une ving­taine d’an­nées plus tard, tous deux dé­si­reux de suivre les pas de leurs aïeux. « Quand on est jeune, on n’en vi­sage pas tout de suite de re­prendre l’ex­ploi­ta­tion fa­mi­liale, on pense à autre chose » , confie Oli­vier. « Et puis on se r end compte de la chance qu’on a de pou­voir faire ce beau mé­tier. »

Mé­lange de tra­di­tion et de mo­der­nisme

Un tra­vail pas­sion­nant et pas­sion­né que le vi­gne­ron prend plai­sir à par­ta­ger avec le plus de monde pos­sible. Ti­tu­laire du la­bel Vi­gnobles et Dé­cou­vertes, le Cham­pagne Sal­mon, en plus de se lais­ser dé­gus­ter, se dé­voile en ef­fet aux tou­ristes du monde en­tier de­puis de nom­breuses an­nées. Une ac­ti­vi­té qui a per­mis à Oli­vier de se dé­cou­vrir une se­conde pas­sion : la mont­gol­fière. Par l’in­ter­mé­diaire d’un client, le vi­gne­ron s’est pris d’af­fec­tion pour ce ma­jes­tueux vais­seau d’air et d’osier, qui lui per­met au­jourd’hui de sur­vo­ler le pay­sage unique de la Cham­pagne. Pi­lote de­puis une ving­taine d’an­nées, il a su trans­mettre son amour pour la mont­gol­fière à toute la fa­mille : vo­lant aux cô­tés de ses en­fants, pi­lotes éga­le­ment, il a fait de cet im­po­sant bal­lon l’emblème du Cham­pagne Sal­mon. « La mont­gol­fièr e est un par­fait mé­lange de tra­di­tion et de mo­der­nisme, à l ’image de notre mé­tier. Et puis, même si nous n’avons pas tou­jours le temps de vo­ler au­tant que nous le sou­hai­te­rions, elle nous per­met de dé­cou­vrir et de faire dé­cou­vrir la Cham­pagne vue du ciel. C’est un spec­tacle in­com­pa­rable, une bal­lade in­ou­bliable ! » Une ac­ti­vi­té ori­gi­nale qu’Oli­vier et son fils pro­posent par­fois à leurs clients, et qu’ils sou­hai­te­raient dé­ve­lop­per d’avan­tage à l’ave­nir. L’oc­ca­sion unique de prendre de la hau­teur et de voir au­tre­ment une ré­gion que l’on croit bien connaître…

Une tra­di­tion qui se par­tage

Pas­sion­né par son mé­tier, Oli­vier Sal­mon sou­haite par­ta­ger ses connais­sances et son sa­voir-faire avec le plus de per­sonnes pos­sibles. Pa­ral­lè­le­ment à son ex­ploi­ta­tion, il a donc dé­ve­lop­pé une ac­ti­vi­té tou­ris­tique, com­pre­nant l’ac­cueil, la res­tau­ra­tion et l’hé­ber­ge­ment de tou­ristes, en plus des tra­di­tion­nelles dé­gus­ta­tions et vi­sites du do­maine. Avec l’aide de son fils et de son père, qui n’a ja­mais vrai­ment ces­sé son ac­ti­vi­té et prend tou­jours plai­sir à re­ce­voir les clients, Oli­vier met tout en oeuvre pour sa­tis­faire la cu­rio­si­té

des nom­breux vi­si­teurs. « Nous sommes des vi­gne­rons in­dé­pen­dants et nous avons en­vie de com­mu­ni­quer avec les tou­ristes sur notre mé­tier : comme nous fai­sons tout nous­mêmes, à la mai­son, on pro­pose aux gens de déc ou­vrir le pro­ces­sus com­plet de créa­tion du Cham­pagne, de la vigne à la bou­teille fi­nie. Ac­tuel­le­ment, par manque de t emps et pour ne dé­ce­voir per­sonne en c as de mau­vaise mé­téo ou d’in­dis­po­ni­bi­li­té, on pré­fère ne rien pro­mettre mais, à terme, on ai­me­rait pou­voir ajou­ter des vols en mont­gol­fière àc e cir­cuit. Ce se­rait l’oc­ca­sion pour nous de par­ta­ger nos deux pas­sions avec le plus grand nombre » .

...iI a fait de cet im­po­sant bal­lon l’emblème du Cham­pagne Sal­mon. La Cham­pagne vue du ciel. C’est un spec­tacle in­com­pa­rable, une bal­lade in­ou­bliable!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.