Ven­danges

Bulles & Millesimes - - ÉDITO - JEAN-BAP­TISTE DUTEURTRE cham­pa­gne­ma­ga­zine@gmail.com

Pe­tit re­tour en ar­rière. Ef­fa­çons une tren­taine d’an­nées et re­ve­nons à la fin des an­nées 80. La pé­riode des ven­danges était LE mo­ment cham­pe­nois par ex­cel­lence. Il ré­gnait une at­mo­sphère de tra­vail mais aus­si de bonne hu­meur. Les ven­dan­geurs étaient chaque soir fa­ti­gués mais le sou­rire était lui pré­sent au mo­ment du re­pas en com­mun. Sou­vent, la fa­tigue s’ou­bliait pour des soi­rées ani­mées. Il y avait aus­si le co­che­let, la fête de fin de ven­danges. Un mo­ment haut en cou­leurs. Les rues des vil­lages étaient le théâtre de dé­fi­lés de tra­vailleurs dé­gui­sés et, une fois en­core, l’am­biance était au ren­dez-vous. Nos­tal­gie me di­rez vous ? Oui il y a de la nos­tal­gie dans ces quelques lignes. Mais il y a aus­si de la co­lère. Alors certes, il fal­lait faire évo­luer les normes et pu­nir cer­tains pro­fi­teurs. Mais fran­che­ment, les règles de plus en plus exi­geantes ont tué ces beaux mo­ments de septembre. Et les der­nières de­mandes de l’ad­mi­nis­tra­tion semblent vrai­ment ir­réa­listes… Al­lons Mes­dames et Mes­sieurs les dé­ci­deurs, vous qui avez peut-être été ven­dan­geur dans vos an­nées étu­diantes, un pe­tit peu de ré­flexion, de bon sens… Ce pe­tit coup de gueule pas­sé, je vous sou­haite une ex­cel­lente lec­ture de ce nou­veau nu­mé­ro de Bulles & Millé­simes. Nous es­pé­rons que vous au­rez le même plai­sir à le par­cou­rir que nous en avons eu à vous le pré­pa­rer. Et comme tou­jours, n’hé­si­tez pas à nous faire part de vos com­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.