Le Brut Grand Cru, une ra­re­té

Bulles & Millesimes - - DOSSIER -

A l’im­pos­sible nul n’est te­nu, et si de nom­breux Bruts sont ali­men­tés en par­tie par des rai­sins d’ori­gine « Grand Cru », rares sont ceux qui peuvent af­fi­cher sur leur éti­quette la ra­ris­sime men­tion, à l’ex­cep­tion des Blancs de Noirs ou de Blancs pour les­quels la tâche est plus ai­sée. Mais des Bruts de marque non mil­lé­si­més, en pro­ve­nance d’as­sem­blage de deux ou trois cé­pages, on n’en compte que quatre dans cette ca­té­go­rie d’éla­bo­ra­teurs : le Pré­lude de Tait­tin­ger (char­don­nay et pi­not noir à parts égales et en pro­ve­nance de six ter­roirs ma­jeurs), Le Brut Sé­lec­tion de Mumm (42% de blancs, 58% de noirs), le Grand Cru de Georges Ves­selle, à Bou­zy, où noirs et blancs sont co­tés à 100%, et ce­lui de Louis de Sa­cy, à Ver­zy, où la to­ta­li­té du vi­gnoble mai­son a une cote de Grand Cru.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.