Bar­be­cues et plan­chas

Cet été, c’est bar­be­cue ou bien plan­cha ? Avec le pre­mier, à vous les sa­veurs in­imi­tables de la viande grillée. Avec la se­conde, il est pos­sible de cui­si­ner un re­pas en­tier, de l’en­trée au des­sert. Alors, com­ment choi­sir ?

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - Texte et Sélection : Vic­to­ria Guern

Cui­si­ner dans le jar­din ou sur la ter­rasse est l’un des dé­li­cieux plai­sirs de l’été. Il n’y a pas si long­temps, le bar­be­cue était le roi des re­pas en ex­té­rieur. Au char­bon de bois, il donne une sa­veur in­com­pa­rable à la viande. Au gaz, il est gé­né­ra­le­ment équi­pé d’un cou­vercle et peut être uti­li­sé comme un four. Mais, au­jourd’hui, le bar­be­cue est sérieusement concur­ren­cé par la plan­cha. Les mo­dèles out­door sont presque tous au gaz et montent haut en tem­pé­ra­ture (jus­qu’à 350 °C au moins). La plaque de cuis­son est en fonte émaillée, en In­ox ou en acier. On y cuit les ali­ments qua­si­ment sans ma­tières grasses, et les vi­ta­mines et mi­né­raux sont pré­ser­vés, ce qui en fait un mode de cuis­son sain. Mieux en­core, avec un ap­pa­reil do­té de deux brû­leurs, on peut cui­si­ner viande et ac­com­pa­gne­ment en même temps mais à deux tem­pé­ra­tures dif­fé­rentes.

BAR­BE­CUE : LE GOÛT DE LA TRA­DI­TION

L’offre de bar­be­cues est plé­tho­rique. À gaz ou à char­bon, à po­ser ou sur rou­lettes, tra­di­tion­nels ou de­si­gn, In­ox ou co­lo­rés, simples ou so­phis­ti­qués… Il y en a pour tous les goûts. Si les mo­dèles au gaz s’al­lument ins­tan­ta­né­ment à l’aide d’un

bou­ton piez­zo, al­lu­mer un bar­be­cue à char­bon est net­te­ment plus la­bo­rieux. Le tra­vail peut être fa­ci­li­té en uti­li­sant du char­bon de qua­li­té et/ou une che­mi­née d’al­lu­mage qui per­met d’ob­te­nir une belle braise en vingt mi­nutes. En­suite, à vous les sa­vou­reuses grillades ! Mais at­ten­tion aux pe­tits ali­ments (mor­ceaux de lé­gumes, cre­vettes, etc.) qui ont ten­dance à tom­ber entre les bar­reaux de la grille. Et pas de sur­cuis­son, la viande trop grillée n’étant pas bonne pour la san­té. Avec un bar­be­cue à gaz et à cou­vercle, on ne se contente plus de faire griller une côte de boeuf. On peut aus­si se ré­ga­ler d’un gros bar de ligne ou d’une belle vo­laille fer­mière. De plus, sur les mo­dèles au gaz, les jus de cuis­son s’écoulent, of­frant une cui­sine plus saine. En termes d’en­tre­tien, la grille d’un bar­be­cue à char­bon se net­toie en grat­tant à l’aide d’une brosse mé­tal­lique, une fois que les ré­si­dus d’ali­ments ont sé­ché. Pour un bar­be­cue au gaz, il faut non seule­ment net­toyer la grille, mais aus­si le fond de la cuve pla­cée sous la grille, et qui est gé­né­ra­le­ment bien grasse. Cô­té sé­cu­ri­té, les bar­be­cues à char­bon sont dangereux pour les pe­tites mains, et ils peuvent se ren­ver­ser re­la­ti­ve­ment fa­ci­le­ment. Tou­te­fois, il existe des mo­dèles pour­vus d’une ré­serve à eau qui éteint les braises au­to­ma­ti­que­ment en cas de ren­ver­se­ment. Les bar­be­cues à gaz, quant à eux, sont plus sé­cu­ri­taires grâce à leur cou­vercle qui em­pêche le con­tact des mains avec la source de cha­leur.

LA PLAN­CHA : PRATICITÉ ET PO­LY­VA­LENCE

Comme la ma­chine à es­pres­so à une époque, la plan­cha est l’ap­pa­reil à la mode, et ceux qui en pos­sèdent font des en­vieux au­tour d’eux ! Il faut dire que les plan­chas sont aus­si convi­viales que les bar­be­cues mais plus fa­ciles d’uti­li­sa­tion et per­mettent de cui­si­ner plus sai­ne­ment. Les marques se sont mul­ti­pliées à tel point qu’il est au­jourd’hui dif­fi­cile de faire son choix. Il faut consi­dé­rer la taille de la plaque et le nombre de brû­leurs, mais aus­si le ma­té­riau ­– fonte émaillée, In­ox, acier – à pro­pos des­quels les avis di­vergent. La plaque est lé­gè­re­ment in­cli­née, ce qui per­met au jus de cuis­son de s’éva­cuer. Comme les bar­be­cues, les plan­chas existent en ver­sion po­sable ou sur cha­riot avec ta­blettes, ti­roirs et pla­cards. Tous les mo­dèles de plan­chas s’al­lument ins­tan­ta­né­ment sim­ple­ment en ac­tion­nant un bou­ton. Autre gros atout : il est pos­sible de cui­si­ner n’im­porte quelle re­cette (lé­gumes, viande, pois­son, fruits, des­serts…) pour peu que l’on ait ap­pris à maî­tri­ser son ap­pa­reil. En re­vanche, il n’est a prio­ri pas pos­sible de cuire un pou­let en­tier, par exemple, le cou­vercle de la plan­cha ne ser­vant qu’à pro­té­ger l’ap­pa­reil en de­hors des mo­ments d’uti­li­sa­tion. Il existe ce­pen­dant des cloches à sa­veur, que l’on pose sur les ali­ments pour en ac­cé­lé­rer la cuis­son tout en concen­trant les arômes. Cô­té en­tre­tien, les plan­chas sont fa­ciles à net­toyer. Non seule­ment leur plaque est an­ti­adhé­rente mais, en plus, étant don­né leur forte mon­tée en tem­pé­ra­ture, on peut les net­toyer par py­ro­lyse après avoir grat­té la plaque en­core chaude à l’aide d’une spa­tule. Le simple pas­sage d’une boule en In­ox suf­fit en­suite à en­le­ver le sur­plus d’im­pu­re­tés n’ayant pas fon­du sous l’ef­fet de la cha­leur.

1. EX­CEL­LENCE Ce bar­be­cue gaz à quatre brû­leurs est si com­plet qu’il de­vient une vé­ri­table cui­sine d’ex­té­rieur. Sur­face de cuis­son : 86 × 48 cm, « Ge­ne­sis II LX S-440 GBS », 2499 €, We­ber.

6. SCULPTURAL Élé­gant bra­se­ro en acier Cor­ten brut avec plan­cha in­té­grée, grille en op­tion, Ø 85 cm, 1795 €, Ofyr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.