Maî­tri­ser les bou­tures avec Ma­ma Pe­tu­la

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - TEXTE : MA­RIE MERSIER — PHO­TOS : HER­VÉ GOLUZA

Mul­ti­plier ses plantes et agran­dir sa tri­bu vé­gé­tale ? Un tour de main qui mé­rite les conseils avi­sés de Ca­ro­line Cie­pielws­ki, créa­trice du concept-store vé­gé­tal Ma­ma Pe­tu­la. Tout sa­voir pour bou­tu­rer sans se plan­ter.

Une on­dine de l’or­ga­nique, une avant­gar­diste du ré­veil vé­gé­tal… Ca­ro­line Cie­pielws­ki, créa­trice de Ma­ma Pe­tu­la, a em­prun­té plu­sieurs che­mins pour fi­na­le­ment suivre le fil d’une vie au dia­pa­son avec ses convic­tions, ses choix. Le plus im­por­tant a été ce­lui-ci : « écouter mes en­vies, m’in­ves­tir dans ce qui me fait du bien ». Une voix in­té­rieure qu’elle cultive de­puis son en­fance. Pour elle, les plantes ne sont pas une af­faire de mode, ni de ten­dance. « Lorsque j’étais pe­tite fille, j’avais des jouets, mais je de­man­dais à mes pa­rents de m’of­frir des plantes. J’ai­mais dé­jà réa­li­ser des bou­tures, tou­cher la terre. J’ai hé­ri­té cette sen­si­bi­li­té de ma grand-mère, qui ado­rait s’adon­ner à l’art du jar­di­nage et du bou­tu­rage. » En 2000, lors de sa der­nière an­née d’études su­pé­rieures, Ca­ro­line saute le pas de la re­con­ver­sion pour re­nouer avec ses amours d’an­tan. Di­plôme en tra­vaux pay­sa­gers, jar­di­nage en cours du soir, bu­reau d’études, pé­pi­nière, agence de pay­sa­gisme, elle en­chaîne les ex­pé­riences et, de dé­clic en dé­clic, fait ger­mer Ma­ma Pe­tu­la. Ca­ro­line n’a plus en­vie de creu­ser des trous dans le bi­tume pour faire pous­ser des arbres, elle veut re­nouer avec les plantes, ca­res­ser le vi­vant, en prendre soin et trans­mettre sa pas­sion. Au prin­temps 2014, elle se lance avec ses mains et un pe­tit ca­mion. De­vant des lieux comme La Re­cy­cle­rie, l’as­phalte, cette fois-ci, fait éclore les pre­miers bour­geons de son aven­ture. « Ate­liers, vente, rem­po­tage ou diag­nos­tic de plantes ma­lades, c’est avec ce pe­tit ca­mion que j’ai créé Ma­ma Pe­tu­la. À l’époque, l’hor­ti­cul­ture était un do­maine en­core peu ex­plo­ré, j’ai eu en­vie de pro­po­ser autre chose, de dé­pous­sié­rer le jar­di­nage », pré­cise-t-elle. Une phi­lo­so­phie fi­dèle à ses prin­cipes, beau­coup d’im­pli­ca­tion et un for­mi­dable bouche-à-oreille ont ra­pi­de­ment fait pous­ser ce nou­veau pro­jet : vé­gé­ta­li­sa­tion d’es­paces (comme les res­tau­rants Wild & The Moon, les Yo­ga Clubs et Spas du Tigre…), ins­tal­la­tions ver­doyantes pour des évè­ne­ments et, bien sûr, ses deux bou­tiques éphé­mères à Pa­ris (l’une aux Grands Voi­sins, où elle nous a ac­cueillis pour le shoo­ting, l’autre au Ground Con­trol, cette an­née dans le 12ème ar­ron­dis­se­ment), vé­ri­tables jungles ur­baines où dé­cou­vrir la sé­lec­tion de plantes si­gnée Ca­ro­line. Avec des pro­jets plein la tête, dont ce­lui d’ou­vrir peut-être un jour son propre lieu, Ma­ma Pe­tu­la sème de-ci de-là, sans ou­blier l’es­sence de ses ra­cines : la li­ber­té et l’amour du vert.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.