Pra­tique

Avec les poêles à pel­lets, ter­mi­né le bois à char­ger en per­ma­nence pour bé­né­fi­cier d’un bon feu. La mai­son est bien chauf­fée avec un mi­ni­mum d’ef­forts !

Campagne Décoration - - SOMMAIRE - Texte et Sé­lec­tion : Vic­to­ria Guern

Se chauf­fer aux gra­nu­lés de bois

On n’achète pas un poêle à pel­lets (ou à gra­nu­lés) sur un coup de tête. Mieux vaut pri­vi­lé­gier les en­tre­prises cer­ti­fiées Qua­li­bois (in­dis­pen­sable pour bé­né­fi­cier des aides fi­nan­cières en vi­gueur) et agréées par la marque. Le tech­ni­cien doit se dé­pla­cer préa­la­ble­ment sur le lieu d’ins­tal­la­tion du poêle afin de réa­li­ser une étude tech­nique. Dans le de­vis, on s’as­sure que la mise en fonc­tion­ne­ment est bien com­prise, et l’on exige une at­tes­ta­tion d’as­su­rance dé­cen­nale.

DES POÊLES SANS CONTRAINTES

Par rap­port à une che­mi­née ou à un poêle à bois clas­sique, un poêle à pel­lets pré­sente plu­sieurs avan­tages. Il s’al­lume en ap­puyant sur un bou­ton et se pi­lote par té­lé­com­mande. Cer­tains sont pro­gram­mables, très pra­tique pour les faire tour­ner au ra­len­ti la nuit ou dé­mar­rer au­to­ma­ti­que­ment à un cer­tain mo­ment de la jour­née. Très per­for­mants (80 à 90 % de ren­de­ment), ils pro­curent une cha­leur très agréable et peuvent ser­vir de mode de chauf­fage prin­ci­pal. Grâce à leur ré­ser­voir avec ali­men­ta­tion au­to­ma­tique, ils peuvent at­teindre une au­to­no­mie de trois jours pour cer­tains mo­dèles. On consi­dère qu’un ré­ser­voir de 15 kg (1 sac) as­sure une au­to­no­mie de 24 heures en hi­ver.

TYPE DE POÊLES ET PUIS­SANCE

Les poêles à convec­tion na­tu­relle, pour com­men­cer, sont des­ti­nés à une ins­tal­la­tion cen­trale dans une mai­son com­pacte. Ils n’ont pas de ven­ti­la­teur pour pro­pul­ser la cha­leur, ce qui les rend plus si­len­cieux. Quant aux poêles ven­ti­lés, ils sont adap­tés à une im­plan­ta­tion dans un angle, face à un es­pace ou­vert. Ils dis­posent d’un ven­ti­la­teur qui dif­fuse la cha­leur loin de l’ap­pa­reil. Ce­la oc­ca­sionne un peu de bruit, mais les marques tra­vaillent à ré­duire cet in­con­vé­nient. En­fin, les poêles ca­na­li­sables per­mettent de chauf­fer plu­sieurs pièces grâce à des gaines ven­ti­lées qui ré­par­tissent la cha­leur. Ce sont les ap­pa­reils les plus bruyants car ils sont do­tés de plu­sieurs ven­ti­la­teurs. Il est conseillé de choi­sir un mo­dèle dont chaque ven­ti­la­teur peut se ré­gler in­di­vi­duel­le­ment, voire être cou­pé.

LE BON NI­VEAU DE GAMME

Les poêles d’en­trée de gamme fonc­tionnent se­lon la puis­sance dé­fi­nie par l’uti­li­sa­teur (de 1 à 5), puis passent en puis­sance 1 une fois la tem­pé­ra­ture at­teinte. Les mo­dèles mi­lieu de gamme choi­sissent seuls la puis­sance né­ces­saire en fonc­tion de la tem­pé­ra­ture réelle et de la tem­pé­ra­ture de consigne. Il est pos­sible d’en­re­gis­trer plu­sieurs tem­pé­ra­tures de consigne en fonc­tion des plages ho­raires. Les poêles haut de gamme ajustent au­to­ma­ti­que­ment la puis­sance à la tem­pé­ra­ture réelle et à celle de consigne. Le ni­veau de ven­ti­la­tion est ré­glable in­dé­pen­dam­ment de la puis­sance de com­bus­tion. Un mode « si­lence » ré­duit for­te­ment la ven­ti­la­tion, voire l’ex­clut to­ta­le­ment. En­fin, il est pos­sible d’en­re­gis­trer des tem­pé­ra­tures de consigne dif­fé­rentes se­lon les plages ho­raires et les jours.

30 % REM­BOUR­SÉS

Le poêle à gra­nu­lés fait par­tie des équi­pe­ments éli­gibles au cré­dit d’im­pôt tran­si­tion éner­gé­tique (CITE) de 30 %. Au 1er jan­vier 2019, le CITE se­ra rem­pla­cé par une prime du même mon­tant, qui se­ra ver­sée à la fin des tra­vaux. Pour en bé­né­fi­cier, le poêle à bois doit obli­ga­toi­re­ment être po­sé par un pro­fes­sion­nel cer­ti­fié RGE et res­pec­ter cer­tains cri­tères tech­niques. En com­plé­ment, plu­sieurs aides fi­nan­cières peuvent être ac­cor­dées : prime éner­gie, TVA à taux ré­duit à 5,5 %, éco-prêt à taux zé­ro, sub­ven­tions de l’ANAH et aides des col­lec­ti­vi­tés lo­cales.

1. Ca­na­li­sable Poêle à sor­tie la­té­rale, pro­gram­ma­tion jour et se­maine, pi­lo­table sur smart­phone, ren­de­ment 87,5 %. « Free­point Style blanc 9 kW », 2290 €, Le­roy Mer­lin.

3. Hygge Poêle da­nois hy­bride pour gra­nu­lés et bûches, pro­gram­mable, avec ou sans vitres la­té­rales, ser­vice Cloud de main­te­nance à dis­tance, ren­de­ment 81 % (bois) et 87 % (gra­nu­lés). « H1 » et « H2 », 3499 €, Adu­ro.

2. À l’an­cienne Poêle au de­si­gn clas­sique avec re­vê­te­ment et foyer en fonte noire ou en fonte émaillée blanche, ges­tion in­tel­li­gente de la com­bus­tion. «Decò», à par­tir de 2980 € HT, MCZ.

4. Hy­bride Mo­dèle pour bûches et gra­nu­lés avec re­vê­te­ment en stéa­tite ac­cu­mu­lant la cha­leur, deux hau­teurs et quatre fi­ni­tions au choix, ren­de­ment 83 %. « Kel­va S », à par­tir de 9730 € TTC, Tu­li­ki­vi.

5. In­tel­li­gent Poêle étanche avec sonde d’am­biance pour une ges­tion de la tem­pé­ra­ture pro­gram­mée, ven­ti­la­teur à plu­sieurs vi­tesses, ren­de­ment 94 %. « Au­drey », 3690 € HT, Pa­laz­zet­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.