Campagne Décoration

UNE CURE DE JOUVENCE

NETTOYEZ, PURIFIEZ ENDUISEZ! C'EST EXACTEMENT LE PROGRAMME SUIVI PAR CHANTAL POUR ILLUMINER SA MAISON D'UZES ET GOMMER LES RIDES DU TEMPS.

- PAR VIRGINIE MANIVET / PHOTOS JEANNE ARBUS

le soleil entame son ascension dans le ciel d’un bleu absolu. Dans les étroites ruelles d’Uzès, ses ardeurs n’ont pas encore balayé la douceur de l’air. La ville, classée « Ville d’art et d’histoire » depuis 2008, se réveille dans une ambiance conviviale. Tout le monde se salue, se sourit, s’affaire. Chantal nous attend au pied de sa maison, fébrile et ravie à l’idée de nous ouvrir son petit monde d’objets singuliers, de recoins lilliputie­ns aménagés comme des patios vénitiens. Chez elle, tout est authentiqu­e, mais rien n’est convention­nel ! Les maisons, c’est sa passion. Décoratric­e d’intérieur et agent immobilier, elle les traque, les jauge, les transforme, les aime. D’origine normande, elle a tout bonnement fini par succomber aux charmes du Sud. Les vieilles pierres d’Uzès, ses brocantes, son art de vivre si prisé ont conquis la fille du Nord. « C’est une ville pour laquelle j’ai eu un grand coup de coeur ! » se souvient Chantal. Dans le quartier des Bourgades, récemment réhabilité, elle tombe sur une charmante petite maison de ville, sa cour close de murs et sa terrasse offrant une vue dégagée sur les alentours. Bâtie au xviiie siècle, elle se hisse sur trois étages étroits. Le bâtiment est vétuste, mais la perspectiv­e des travaux n’effraie pas Chantal qui adore modeler et transforme­r tout ce qu’elle touche. Pendant un an, du rez-de-chaussée jusqu’au grenier, les ouvriers s’activent, mettent à nu les planchers, suppriment des murs, réalisent de nouvelles chapes en copeaux de bois pour plus de légèreté, rénovent entièremen­t la plomberie et l’électricit­é… Les travaux sont titanesque­s. Pendant ce temps, Chantal affûte ses truelles, sélectionn­e ses rouleaux et teste ses pinceaux, prête à donner vie à sa maison. CARTE BLANCHE À LA CRÉATIVITÉ La mise en teinte et la décoration lui prennent encore deux ans. Elle manie les bétons cirés, les ciments teintés, les enduits traditionn­els comme le tadelakt, patine et colore son univers avec aisance. Elle prend son temps, recherche l’effet désiré, platoir et taloche entre les mains, tout en suivant un fil conducteur pour chaque pièce. Ouvrant directemen­t sur un petit escalier ensoleillé qui conduit à la cour, la cuisine, enveloppée d’un blanc laiteux et de couleurs naturelles, invite en douceur à se glisser à l’intérieur. Quelques touches de gris et de noir mat l’inscrivent dans la modernité. Au premier étage, la chambre de Chantal exprime toute la créativité de l’artiste en chef. Chaux et enduits de deux couleurs, blanc et café, se placent en alternance sur les murs en larges bandes pour animer et donner du rythme à l’unique pièce de l’étage, dont le décor est volontaire­ment dépouillé. Même hommage aux matières, à leur grain et à leur nuance unique dans les salles de bains et dans la chambre des enfants. L’autre talent de Chantal se devine au gré de la visite, notamment grâce à la suspension du salon qui donne le ton : ce lustre imposant est fait à partir de disques de déchaumeus­e, récupérés et assemblés judicieuse­ment. « Faire un chantier sans récup’, c’est une aberration ! » s’exclame Chantal qui, en digne fille d’agriculteu­rs, ne jette rien et chine comme elle respire. Les puces d’Uzès sont devenues son quartier général. Matériaux industriel­s, éléments architectu­raux, objets divers… tout l’inspire. Chez elle, les tuyaux de chauffage en cuivre finissent en barre de penderie ou en rampe d’escalier. Tout paraît simple, harmonieux, évident. Comme un ballet maintes fois répété, le final coule de source.

 ??  ?? MISE À NU, la pierre de la cheminée retrouve sa douceur, rehaussée par un miroir doré de style XVIIIe (chiné) pour l’effet de profondeur…
MISE À NU, la pierre de la cheminée retrouve sa douceur, rehaussée par un miroir doré de style XVIIIe (chiné) pour l’effet de profondeur…
 ??  ?? LA CHAMBRE gagne en style grâce au contraste des matières
et des couleurs.
LA CHAMBRE gagne en style grâce au contraste des matières et des couleurs.
 ??  ?? ARMOIRE ANCIENNE et objets en zinc se partagent l’espace pour mieux le sublimer.
ARMOIRE ANCIENNE et objets en zinc se partagent l’espace pour mieux le sublimer.
 ??  ?? CHANTAL a pris son temps afin d’obtenir
une décoration qui lui ressemble.
CHANTAL a pris son temps afin d’obtenir une décoration qui lui ressemble.

Newspapers in French

Newspapers from France