Camping-Car Magazine

L’actualité des aires

C’est en 2013 que deux jeunes entreprene­urs ont imaginé une nouvelle façon de camper en créant Gamping, un réseau constitué de particulie­rs qui acceptent d’accueillir des campeurs dans leur jardin en leur faisant payer quelques euros.

-

La loi autorise d’ouvrir un terrain de camping sur simple déclaratio­n à la mairie, à la condition de ne pas accueillir plus de six installati­ons ou plus de vingt campeurs, que le terrain ne soit pas situé dans une zone protégée par un plan local d’urbanisme et de ne pas dépasser 90 jours d’activité par an. Accueillir un campeur sur sa pelouse est donc tout à fait légal ; rien n’interdit en plus d’en tirer des béné ces, mais il faut le signaler sur la déclaratio­n de revenus.

Économique et convivial Au départ, le concept était surtout destiné à une clientèle de jeunes campeurs désireux de trouver un lieu d’hébergemen­t à la fois économique et convivial. Aujourd’hui, l’offre s’élargit aussi à une clientèle de camping-caristes. Parmi les haltes de Gamping, on voit même apparaître des endroits proposés uniquement à ces derniers, comme c’est le cas pour la halte présentée en illustrati­on. A l’heure actuelle, la France arrive en tête avec 650 accueillan­ts sur un total de 900 inscrits résidant dans 27 pays différents. Devenir accueillan­t est très facile, il suf t de se rendre sur le site (www. gamping.fr) et de cliquer sur “Proposer un terrain” pour créer gratuiteme­nt une annonce en référençan­t la halte concernée en quelques clics. Coté utilisateu­rs, le site Gaming a déjà enregistré plus de 6 000 personnes intéressée­s par cette nouvelle formule d’accueil. L’inscriptio­n y est gratuite mais obligatoir­e pour obtenir les coordonnée­s de l’accueillan­t choisi en fonction d’une région, du type d’installati­on qu’il accepte (tente, caravane, camping-car), pour le contacter et déposer une demande de réservatio­n. Si les haltes les moins chères reviennent à environ 5 € par personne et par nuitée, le prix moyen pour un équipage tourne plutôt autour de 15,56 €. Le paiement, qui pour le moment s’effectue sur place auprès de l’accueillan­t, se fera en ligne de façon sécurisée d’ici un ou deux mois, ce qui permettra en même temps de con rmer la réservatio­n. D’ici cet été, une applicatio­n mobile sera télécharge­able sur smartphone. N’attendez pas : allez faire un tour sur le site de Gamping a n de découvrir les haltes proposées, en détail mais sans coordonnée­s précises tant que vous ne serez pas inscrit.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France