Dis­cri­mi­na­tion avé­rée

Camping-Car Magazine - - Paroles De Voyageurs - Clive Ke­nyon

« Nous avons ré­cem­ment pas­sé des va­cances en Cor­rèze et consta­té une dis­cri­mi­na­tion à l’en­contre des cam­ping-ca­ristes. A Col­longes-la-Rouge, le prix du sta­tion­ne­ment pour un cam­ping- ­car s’élève à 8,50 € – alors qu’il est gra­tuit pour les voi­tures. Les deux par­kings sont pour­vus de toi­lettes, mais celles qui se trouvent sur le lieu de sta­tion­ne­ment des cam­ping-cars étaient hors-ser­vice, quand nous y sommes pas­sés. A Beau­lieu- sur-Dor­dogne nous avons dû ré­gler 5,50 € pour nous ga­rer – alors que, sur le même chemin, de nom­breux au­to­mo­bi­listes, uti­li­sa­teurs du centre de loi­sirs et pê­cheurs à la ligne, sta­tion­naient gra­tui­te­ment. Je suis tout à fait d’ac­cord pour payer les dif­fé­rents ser­vices tels que l’eau et l’élec­tri­ci­té, voire à ré­gler une taxe pour contri­buer aux coûts de trai­te­ment des eaux usées, mais je ne com­prends pas pour­quoi je dois dé­bour­ser de l’ar­gent pour sta­tion­ner mon cam­ping-car quand la gra­tui­té est as­su­rée aux voi­tures. » C.C. MAG Vous avez tout à fait rai­son de vous plaindre de cette si­tua­tion. Le cam­ping-car est un vé­hi­cule au­to­mo­bile comme un autre de la ca­té­go­rie M1. En consé­quence, il doit pou­voir sta­tion­ner dans les mêmes condi­tions ta­ri­faires que n’im­porte quelle autre au­to­mo­bile. Lorsque vous consta­tez un cas de dis­cri­mi­na­tion, il ne faut pas hé­si­ter à le faire re­mon­ter au Co­mi­té de Liai­son du Cam­ping-Car, par In­ter­net en re­co­piant ce lien : www.univdl.org/contact/

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.