L’An­tarc­tique perd Londres

Carto - - INFOGÉO ACTUALITÉS GÉOGRAPHIQUES -

À ceux qui dou­taient du ré­chauf­fe­ment de la planète, voi­là un exemple concret en An­tarc­tique. L’Agence spa­tiale eu­ro­péenne (ESA) a dé­voi­lé cette image en avril 2018 : elle montre la dif­fé­rence de ligne d’an­crage des gla­ciers entre 2010 et 2016, c’est-à-dire l’en­droit où leur base quitte le fond ma­rin et com­mence à flot­ter. Ces tra­vaux ré­vèlent que l’An­tarc­tique a per­du une zone de glace sous-ma­rine équi­va­lente à la taille du Grand Londres, soit en­vi­ron 1 500 ki­lo­mètres car­rés. La prin­ci­pale rai­son est la pré­sence d’eau chaude sous les marges flot­tantes du conti­nent blanc, fai­sant fondre la glace pré­sente dans les fonds ma­rins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.