La mau­vaise foi qui fait mal aux té­tons

Causette - - ON NOUS PREND POUR DES QUICHES! - A. C.

Dans la sé­rie « quel est le comble pour… ? », per­met­tez-nous de vous sou­mettre ce­lui- ci. Le 5 sep­tembre, nous pu­bliions sur le site In­ter­net de ­Cau­sette l’in­ter­view de la res­pon­sable sé­cu­ri­té pour Fa­ce­book sur les ré­gions Eu­rope, Moyen-Orient et Afrique. Fa­ce­book nous avait pro­po­sé une dis­cus­sion au­tour de la pro­tec­tion des jeunes uti­li­sa­teurs en cette pé­riode de « ren­trée ». Nous avions sau­té sur l’oc­ca­sion pour évo­quer, avec une re­pré­sen­tante du géant ca­li­for­nien, quelques-unes de nos ob­ses­sions de « fé­mi­na­zies » bel­li­queuses : la cen­sure de tout té­ton fé­mi­nin sur les ré­seaux so­ciaux du groupe (Fa­ce­book, Instagram, WhatsApp), les nom­breuses sup­pres­sions sur­ve­nues par le pas­sé de L’Ori­gine du monde (le ta­bleau de Cour­bet) et, en pa­ral­lèle, la per­mis­si­vi­té de l’en­tre­prise quant à la pu­bli­ca­tion de vi­déos in­croya­ble­ment sexistes et avi­lis­santes, comme celles d’Amine Mo­ji­to *.

Notre ar­ticle ren­dant compte de cette in­ter­view mon­trait pour le moins une cer­taine dif­fi­cul­té de la part de Fa­ce­book à jus­ti­fier une ­in­co­hé­rence confi­nant à l’hy­po­cri­sie et à la pu­di­bon­de­rie. « Ces ques­tions sont fas­ci­nantes », nous lâ­chait, ac­cu­lée et gê­née, la re­pré­sen­tante de Fa­ce­book à la fin de notre échange. Las ! Il­lus­tré par L’Ori­gine du monde et pos­té sur nos ré­seaux so­ciaux, le­dit ar­ticle a connu son pe­tit suc­cès… Et son par­tage sur Fa­ce­book a été sup­pri­mé dans la se­conde ou la mi­nute pour nombre de nos lec­trices ! L’in­ter­viewée a eu beau nous avoir dit « c’est un ta­bleau qu’on au­to­rise » et Fa­ce­book, re­con­tac­té, « ces sup­pres­sions ont été une er­reur de notre part », on a de gros doutes. On soup­çonne leurs ro­bots et mo­dé­ra­teurs de ne pas être très au cou­rant du fait que Fa­ce­book « au­to­rise tout ce qui touche à la nu­di­té dans l’art » .

Alors, quel est le comble pour une mul­ti­na­tio­nale sur­puis­sante et im­pos­sible à boy­cot­ter ? Se sen­tir me­na­cée par un en­tre­cuisse peint à l’huile au XIXe siècle. * Voir notre ar­ticle sur le cy­ber­sexisme dans Cau­sette #70.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.