Nique Amoc

Causette - - ON NOUS PREND POUR DES QUICHES ! -

Notre pla­nète dis­pose d’un cli­ma­ti­seur gra­tuit : l’Amoc ( At­lan­tic me­ri­dio­nal over­tur­ning cir­cu­la­tion ou « cir­cu­la­tion mé­ri­dienne de re­tour­ne­ment de l’At­lan­tique »). Tel un immense ta­pis rou­lant qui trans­porte les eaux tro­pi­cales chaudes vers le nord et in­ver­se­ment, il contri­bue à li­mi­ter les écarts de tem­pé­ra­ture entre le Nord et le Sud. C’est no­tam­ment lui qui tem­père l’Eu­rope, rai­son pour la­quelle il fait doux à Bor­deaux (Gi­ronde) en hi­ver alors qu’il fait -10 °C à Mon­tréal (Ca­na­da), pour­tant si­tué à la même la­ti­tude. Le pro­blème, c’est que le ré­chauf­fe­ment le dé­traque peu à peu, se­lon deux études pu­bliées ré­cem­ment dans le ma­ga­zine Na­ture. Si l’Amoc ve­nait à s’in­ter­rompre bru­ta­le­ment, ce que cer­tains scien­ti­fiques s’au­to­risent à craindre ou­ver­te­ment, ce se­rait une ca­tas­trophe – en­core une – pour le chan­ge­ment cli­ma­tique, qui s’en trou­ve­rait ren­for­cé. Par une étrange coïn­ci­dence, [ amok] (qui est aus­si le titre d’une nou­velle de Ste­fan Zweig) pro­vient du ma­lais amuk, terme qui dé­signe un com­por­te­ment de fo­lie meur­trière. Hu­mour de cher­cheur, pro­ba­ble­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.