Li­ber­té, éga­li­té, sta­bi­li­té

Causette - - CULET CHEMISES - P. V.

Une étude me­née par deux uni­ver­si­taires amé­ri­caines et pu­bliée en 2007 dans la re­vue Sex Roles a cher­ché à tes­ter l’hy­po­thèse se­lon la­quelle le fé­mi­nisme est « bon pour les re­la­tions de couple » . L’en­quête a mis en évi­dence que le fait d’être en couple avec un homme fé­mi­niste, comme le fait de par­ta­ger la vie d’une femme fé­mi­niste, pou­vait avoir un im­pact po­si­tif sur l’équilibre d’une re­la­tion hé­té­ro­sexuelle. Les femmes in­ter­ro­gées qui per­ce­vaient leur par­te­naire comme fé­mi­niste ont rap­por­té plus d’éga­li­té et de sta­bi­li­té dans leur re­la­tion, ain­si qu’une plus grande sa­tis­fac­tion sexuelle. Les hommes en couple avec des femmes fé­mi­nistes ont aus­si dé­cla­ré plus de sa­tis­fac­tion sexuelle et une meilleure sta­bi­li­té re­la­tion­nelle. « Au fi­nal, les ré­sul­tats ré­vèlent que les croyances con­cer­nant ­l’in­com­pa­ti­bi­li­té du fé­mi­nisme et de la ro­mance sont in­exactes », conclut l’ar­ticle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.