LA TRAQUE DES #PORCS

Causette - - CULTURE - LAU­REN MALKA

Voi­ci une au­teure qui a le don de nous scot­cher. D’abord parce que, dans un grand écart à faire ja­ser les flip­pés du cla­quage, elle a l’au­dace de si­gner, au même mo­ment, un ro­man noir sur les vio­lences sexistes et un spec­tacle d’hu­mour sur les règles, Chat­to­lo­gie, in­ter­pré­té cette an­née par l’hu­mo­riste Klaire fait Grr... Mais aus­si, et sur­tout, parce qu’elle vient de confir­mer, avec ce troi­sième po­lar at­ten­du par ses lec­teurs, qu’elle avait l’in­ten­tion de nous em­me­ner, livre après livre, sur une pla­nète dé­glin­guée qui res­semble presque à la nôtre.

L’his­toire se dé­roule, comme dans le pré­cé­dent ro­man, au coeur d’une bri­gade de flics spé­cia­li­sée dans les crimes sexuels. L’hé­roïne ré­cur­rente, Alex Due­so, est of­fi­cier de po­lice, mère cé­li­ba­taire et aus­si in­at­ten­due et railleuse que son au­teure. Dia­ble­ment pré­oc­cu­pée par son mé­tier, au point de ne pas tou­jours se ma­quiller des deux cô­tés, Alex af­fronte cette fois des cas in­ha­bi­tuels. Les vio­leurs, abu­seurs, per­vers, elle les connaît. Elle peut même dé­rou­ler par coeur les sta­tis­tiques qui les concernent (Louise Mey les re­cense com­pul­si­ve­ment). Oui, mais cette fois, c’est dif­fé­rent. Les agres­seurs n’agissent plus seule­ment dans les rues, les trans­ports, les foyers. Ils forment dé­sor­mais des « hordes in­vi­sibles », lâches et si­len­cieuses qui dé­versent leurs me­naces de viol et de mort sur In­ter­net. Avec un art du dia­logue af­fû­té, un gé­nie du sar­casme et une aci­di­té so­ciale qui la rap­prochent de Fred Var­gas, Louise Mey re­ferme sa toile sur le lec­teur qui, entre ef­froi et hi­la­ri­té, dé­couvre une pla­nète d’une si­dé­rante ac­tua­li­té.

Louise Mey pu­blie son troi­sième ro­man noir et aborde les vio­lences sexistes avec un art du dia­logue et du sar­casme ré­jouis­sant.

Les Hordes in­vi­sibles, de Louise Mey. Éd. Fleuve noir, 448 pages, 19,90 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.