D’AMOUR, DE LARMES ET DE SOUL

Causette - - CULTURE - SA­RAH GANDILLOT

C’est en 2015, lors de la sor­tie de son pre­mier EP au­to­pro­duit, Mo­ments Like These, qu’on a dé­cou­vert le flow ma­gique de Mariama. Née à Free­town, en Sier­ra Leone, elle a gran­di à Co­logne, en Al­le­magne. At­ti­rée par la mu­sique dès son plus jeune âge, elle chante dans des cho­rales et com­mence à com­po­ser des chan­sons sur la gui­tare de sa mère. Si son pre­mier al­bum com­plet ne sort qu’au­jourd’hui, trois ans après ses pre­miers es­sais, c’est parce qu’entre-temps la jeune femme à la voix pure comme de l’eau de source a été em­bar­quée dans une su­perbe aven­ture. En ef­fet, le met­teur en scène et cho­ré­graphe James Thier­rée, dont les spec­tacles connaissent tant de suc­cès, lui pro­pose d’être la voix de sa nou­velle créa­tion, La gre­nouille avait rai­son. La voi­là donc qui par­court les scènes d’ici et d’ailleurs. Au­jourd’hui, Love, Sweat and Tears est plein d’amour, de sueur et de larmes, comme son nom l’in­dique. Les per­cus­sions, comme le ca­jon, les congas, le udu drum du Ni­gé­ria, cô­toient la ko­ra et les rythmes plus élec­triques pour for­mer un folk tein­té de RnB ab­so­lu­ment dé­li­cieux. Sans par­ler de cette soul in­trin­sèque à la voix de Mariama qui nous rap­pelle celle d’Ery­kah Ba­du. Un plai­sir dont on au­rait tort de se pri­ver.

Love, Sweat and Tears, de Mariama. Ri­sing Bird Mu­sic.

Love, Sweat and Tears, pre­mier al­bum de cette voix pure comme de l’eau de source.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.