Au­to­por­trait

Causette - - CULTURE - S. G.

MI­LI­TANT

Si vous ne con­nais­sez pas le tra­vail de Za­nele Mu­ho­li, il ne vous reste plus qu’à fi­ler vers la Bel­gique. Le Fo­to­mu­seum d’An­vers consacre une ex­po­si­tion à trois au­to­por­trai­tistes qui mettent en scène les ques­tions de genre. Le « trans­for­miste » Sa­muel Fos­so ; Claude Ca­hun, l’une des pre­mières ar­tistes trans­genres, qui jouait dé­jà avec son iden­ti­té au dé­but du XXe siècle ; et puis Za­nele Mu­ho­li. Né·e en 1972, cet·te ar­tiste sud-afri­cain·e, qui a gran­di dans un ghet­to de Dur­ban, se dé­fi­nit comme « ac­ti­viste vi­suel·le ». Son tra­vail en­tend rendre vi­sible une com­mu­nau­té les­bienne mar­gi­na­li­sée. Pour la sé­rie ­Som­nya­ma Ngo­nya­ma (pho­to), il·elle se met en scène pour ques­tion­ner la race, les in­éga­li­tés so­ciales, les droits hu­mains et les re­pré­sen­ta­tions contes­tées du corps noir.

UC­laude Sa­muel Za­nele, jus­qu’au 10 fé­vrier 2019 au Fo­mu, Fo­to­mu­seum d’An­vers (Bel­gique). In­for­ma­tions sur fo­to­mu­seum.be

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.