THE BOOK­SHOP L’AMOUR DES LIVRES

Causette - - CULTURE - ARIANE AL­LARD

La lit­té­ra­ture donne des ailes. Mais elle peut faire peur aus­si. Voi­là ce que ra­conte – entre autres – cette adap­ta­tion d’un best-sel­ler an­glais, plus fé­roce qu’il n’y pa­raît…

Deux ro­mans grin­çants

Pas be­soin d’être bi­lingue pour com­prendre que l’amour des livres anime The Book­shop (« La Li­brai­rie », en fran­çais) ! Dès l’ori­gine, puisque ce film est l’adap­ta­tion d’un très bon ro­man an­glais si­gné Pe­ne­lope Fitz­ge­rald, tra­duit sous le titre L’Af­faire Lo­li­ta en ré­fé­rence au brû­lot lit­té­raire de Vla­di­mir Na­bo­kov. De fait, son in­trigue se concentre au­tour d’une veuve sym­pa­thique qui, en 1959, ouvre une li­brai­rie dans une bour­gade an­glaise sur la côte sud. Dé­clen­chant, par là même, les foudres des no­tables du coin, tou­jours prompts à ban­nir ceux (et celles, sur­tout) qui font preuve de cu­rio­si­té et de cou­rage…

Une réa­li­sa­trice in­at­ten­due

Une his­toire fé­roce, qui ne pou­vait que re­te­nir l’at­ten­tion ­d’Isa­bel Coixet, grande lec­trice. Certes, cette ci­néaste es­pa­gnole, au­teure no­tam­ment de Ma vie sans moi, sur­prend quelque peu dans un contexte aus­si bri­tish. Pour au­tant, son adap­ta­tion de The Book­shop s’avère plus per­son­nelle que pré­vue. Dé­pas­sant le seul en­jeu tra­gi­co­mique de ces pe­tites « scènes de la vie pro­vin­ciale », Coixet a su leur in­suf­fler une forme de dé­ta­che­ment triste et, pour tout dire, étrange. In­té­res­sant.

Deux ac­teurs au top

Reste que si The Book­shop nous touche, c’est d’abord grâce au ta­lent de ses deux ac­teurs prin­ci­paux. À sa­voir Emi­ly ­Mor­ti­mer (ré­vé­lée dans Match Point de Woo­dy Al­len, re­mem­ber ?) et Bill Ni­ghy (gé­nia­lis­sime dans Love Ac­tual­ly). La crème de la crème an­glaise, en somme !

The Book­shop, d’Isa­bel Coixet. Sor­tie le 19 dé­cembre.

L’ex­cellent et très bri­tish Bill Ni­ghy dans The Book­shop.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.