Causette

Le Meetic du don

- M.-J. G.

Bienvenue dans un monde où les enfants né·es via un don (sperme, ovocytes, embryon) pourront entrer en contact avec les donneur·ses en France, et même à l’échelle de l’Europe. La structure s’appellera l’Ipode (Institut pour les origines des dons d’engendreme­nt). Elle accueiller­a une équipe pluridisci­plinaire composée de psys, d’enfants né·es du don, de parents concernés, de donneur·ses. Il y aura aussi la Plateforme informatiq­ue d’échange anonyme. Enfants ou donneur·ses qui s’inscriront, accepteron­t de se soumettre à un test ADN. La technologi­e moulinera les données : ça matche ou pas. Si ça matche, un dialogue pourra commencer, dans le respect des familles de chacun·e. Ce n’est pas de la science-fiction, mais un dispositif imaginé par Arthur Kermalveze­n et sa femme, Audrey, fondateurs de l’associatio­n Origines. René Frydman, professeur de médecine qu’on ne présente plus, et Muriel Flis-Trèves, psychiatre et psychanaly­ste, ont déjà constitué l’équipe. Des financemen­ts sont acquis. Ne manque plus que le feu vert du législateu­r. Les Kermalveze­n sont catégoriqu­es : « Même si la loi n’était pas votée, nous, on se lance ! »

Newspapers in French

Newspapers from France