La longue marche des pro-life

Causeur - - Som­maire N° 32 – Fé­vrier 2016 - Eu­gé­nie Bas­tié et Théo­phane Le Mé­né

En pleine cam­pagne des pri­maires, le suc­cès du ras­sem­ble­ment an­nuel des mi­li­tants an­ti-avor­te­ment à Wa­shing­ton a prou­vé à quel point cette ques­tion était pré­gnante. Re­por­tage.

Der­rière un stand, deux femmes sou­riantes nous tendent une pa­nière rem­plie de pe­tits foe­tus en plâtre du meilleur goût. « C’est gra­tuit, ser­vez­vous. » Nous ne sommes pas dans un ro­man d'al­dous Hux­ley, mais dans le sous-sol de l'hô­tel Re­nais­sance, où se tiennent les quar­tiers gé­né­raux de la March for Life, dont la 43e édi­tion a lieu ce ven­dre­di 22 jan­vier à Wa­shing­ton. Les an­tennes ont beau se re­layer pour an­non­cer la tem­pête de neige du siècle, rien ne semble pou­voir en­ta­mer l'en­thou­siasme gé­né­ral. Entre le ca­fé et les crois­sants du ma­tin, les confé­rences s'en­chaînent, mise en scène et rhé­to­rique im­pec­cables. Et lorsque les in­ter­ve­nants marquent une courte pause, cha­cun est in­vi­té à flâ­ner entre les di­zaines de stands qui par­courent l'im­mense sous-sol du bâ­ti­ment, te­nus par des as­so­cia­tions qui ont fait de l'avor­te­ment leur che­val de ba­taille. Une jeune femme, ta­touages par­tout sur les bras et che­veux mul­ti­co­lores, n'hé­site pas à abor­der le cha­land à la ma­nière des com­mer­çants du souk. L'avor­te­ment ? Elle re­con­naît n'en avoir eu que faire jus­qu'à ce que, per­sua­dée d'être en­ceinte alors qu'elle avait à peine 16 ans, son com­pa­gnon de l'époque me­nace de la tuer si elle ne se sou­met­tait pas à une IVG. « À ce mo­ment­là, il y a quelque chose en moi qui s’est pas­sé. Je ne pou­vais pas ac­cep­ter le fait de ré­pondre à une vio­lence par une autre vio­lence. J’ai in­té­rio­ri­sé l’idée. Il de­ve­nait évident que j’étais pro-life. » Plus loin, Bob, jeune Noir un peu en­ro­bé à la voix douce, s'avance ti­mi­de­ment. Ce­la fait deux se­maines qu'il a re­joint Care Net, une as­so­cia­tion qui sou­haite of­frir com­pas­sion, es­poir et se­cours à ceux qui s'orientent vers le choix de l'avor­te­ment en leur pro­po­sant une autre so­lu­tion et la pa­role de Jé­sus-christ. « Notre vi­sion, c’est qu’un homme et une femme qui, face à une gros­sesse, doivent prendre une dé­ci­sion, l’évan­gile peut les trans­for­mer et leur don­ner la force de choi­sir la vie. » Ré­so­lu­ment plus prag­ma­tique, cette cli­nique pro­cure ses ser­vices à de fu­tures mères en dé­tresse : ser­vices gy­né­co­lo­giques et obs­té­triques, trai­te­ment de l'in­fer­ti­li­té, elle pro­pose aus­si un plan­ning fa­mi­lial na­tu­rel ain­si qu'un ser­vice spé­cial d'ac­com­pa­gne­ment dans la pé­riode pé­ri­na­tale. Entre les in­nom­brables pros­pec­tus, T-shirts, pin's, mugs, flan­qués de l'om­ni­pré­sent mot-clé « life », on trouve quelques étals à ca­rac­tère plus ra­di­cal, pour ne pas dire al­lu­mé, avec par exemple, ce CD pro­cla­mant que « l’avor­te­ment est un sa­cri­fice sa­ta­nique » , ou cette bro­chure ex­pli­quant que L'IVG doit être in­ter­dite, même en cas de viol.

Am­biance su­bi­te­ment plus so­len­nelle. La grande veillée de prière qui pré­cède la Marche pour la vie va com­men­cer. Pas loin de 20 000 jeunes s'y re­trouvent pour as­sis­ter à l'of­fice pré­si­dé par le car­di­nal de New York, mon­sei­gneur Do­lan. Le sanc­tuaire de l'im­ma­cu­lée Concep­tion est plein à cra­quer. On compte huit car­di­naux et une qua­ran­taine d'évêques. Re­li­gieuses, prêtres et jeunes à peine sor­tis de l'ado­les­cence com­posent es­sen­tiel­le­ment l'as­sis­tance. On s'in­ter­roge. Pour­quoi aus­si peu de che­veux gris ou blancs ? Com­ment font-ils pour drai­ner un pu­blic aus­si jeune ? Un ob­ser­va­teur aver­ti ex­plique : « Nos prin­ci­paux pour­voyeurs de ma­ni­fes­tants sont les écoles et les uni­ver­si­tés ca­tho­liques. Elles en­cou­ragent au­tant qu’elles peuvent les jeunes à se rendre à cette marche, en leur ac­cor­dant un jour de congé à cette date-là par exemple. C’est tac­tique. Ces jeunes se rap­pel­le­ront toute leur vie de cette marche. De­main, cer­tains d’entre eux se­ront sû­re­ment des dé­ci­deurs. » Ceux qui au­raient consta­té la ti­mi­di­té de l'église de France dans le com­bat pour la vie se pin­ce­ront pour y croire. Ici, l'église ca­tho­lique est à l'avant-garde et conduit la stra­té­gie. Mais elle in­vite à prier aus­si. Et dans cette nuit qui lais­se­ra en­suite place à la marche, les cha­pe­lets s'égrè­ne­ront.

Le scan­dale du Plan­ned Pa­ren­thood dans toutes les têtes

Éri­gé en droit consti­tu­tion­nel par une dé­ci­sion de la Cour su­prême « Roe v. Wade » du 22 jan­vier 1973, l'avor­te­ment s'est im­po­sé aux États dans des condi­tions ul­tra­li­bé­rales qui contrasten­t pour le moins avec la loi Veil. Cha­cun était →

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.