Mau­ri­zio Ser­ra : fu­tu­risme, fas­cisme, com­mu­nisme

Causeur - - Som­maire N° 32 – Fé­vrier 2016 - Pro­pos re­cueillis par Daoud Bou­ghe­za­la et Éli­sa­beth Lé­vy

Au­teur d'ou­vrages re­mar­qués sur Ma­la­parte, Sve­vo, Drieu, Ara­gon et Mal­raux, Mau­ri­zio Serra pré­pare ac­tuel­le­ment une bio­gra­phie de D'an­nun­zio. Des choix qui font de lui un exé­gète poin­tu de la ten­ta­tion to­ta­li­taire en mi­lieu culti­vé. En­tre­tien.

Cau­seur : Pour­quoi vous in­té­res­ser à des hé­ros sulfureux de la lit­té­ra­ture que sont Ma­la­parte, Mal­raux, Drieu, ou D'an­nun­zio ?

Mau­ri­zio Serra. J'aime bien les ré­prou­vés, ceux qui ar­pentent les che­mins de tra­verse et les clairs-obs­curs de l'his­toire. Pour un au­teur et bio­graphe, il faut bien re­con­naître que les vainqueurs de l'his­toire ne sont pas par­ti­cu­liè­re­ment in­té­res­sants ! Au dé­but de ma car­rière de di­plo­mate, au com­men­ce­ment des an­nées 1980, lorsque j'étais en poste dans Ber­lin di­vi­sé par la guerre froide, je me suis ren­du compte que ma gé­né­ra­tion re­fou­lait une cer­taine cul­ture des an­nées 1930. De La­wrence d'ara­bie à Ste­fan George, les per­son­nages lit­té­raires de cette époque m'ont alors in­té­res­sé, no­tam­ment par leur quête de beau­té. L'his­toire ayant fau­té dans les tran­chées de la grande guerre, les es­thètes ar­més re­cher­chaient la beau­té en de­hors de l'his­toire. Et ce, tout en éprou­vant un be­soin d'éner­gie qui les por­tait vers quelque chose de bel­li­queux. Bien que quelques-uns aient sur­vé­cu et trou­vé un rôle dans l'après­guerre, les es­thètes ar­més ont bien sou­vent choi­si l'au­to­des­truc­tion, le sa­cri­fice, voire le sui­cide. C'est ain­si qu'ils se sont per­dus dans cette His­toire à la­quelle ils ten­taient d'échap­per.

L'eu­ro­péen dé­ra­ci­né de l'entre- deux- guerres, qui ac­cu­sait ses pères et ses grands-frères d'être res­pon­sables du char­nier de 1914, vou­lait sor­tir de l'his­toire. Tout comme l'eu­ro­péen d'au­jourd'hui.

La fuite hors de l'his­toire est un phé­no­mène cons­tant. Même le fas­cisme et les dic­ta­tures sont des ten­ta­tives de fuir l'his­toire ou de la rendre belle, ce qui re­quiert d'éli­mi­ner tous ceux qui ne sont pas « beaux ». Je viens

an­nées 1930 (Seuil, 2015) ? D'ailleurs, qu'est- ce qu'un es­thète ar­mé ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.