Leur cul­ture et la nôtre

Causeur - - Som­maire N° 32 – Fé­vrier 2016 - Éli­sa­beth Lé­vy

Chez nous quand une femme dit non, c'est non ! Cette évi­dence oc­ci­den­tale, beau­coup d'im­mi­grés ve­nus des terres d'is­lam ont du mal à l'ad­mettre. S'ils veulent res­ter, il leur fau­dra chan­ger. Si­non, il leur fau­dra par­tir.

On a fait des guerres pour moins que ça. De l'iliade à Cy­ra­no de Ber­ge­rac, de Don Qui­chotte à Clint East­wood, l'homme d'oc­ci­dent est prêt à perdre la vie pour sau­ver celle des femmes. Certes, à l'époque d'ho­mère, et pen­dant des siècles, il s'agis­sait sur­tout de dé­fendre leur hon­neur – que l'on croyait ta­pi entre leurs cuisses. Reste que toute la cul­ture oc­ci­den­tale four­mille de che­va­liers et autre hé­ros prêts à se sa­cri­fier pour leur belle. Et même à l'âge de l'éga­li­té, on ima­gine dif­fi­ci­le­ment honte plus grande que celle d'un homme qui au­rait aban­don­né une femme face au dan­ger. Si la nuit d'émeute sexuelle de Co­logne a tant frap­pé nos ima­gi­na­tions, c'est parce qu'elle re­mue quelque chose de très pro­fond et de très ar­chaïque. Touche pas à ma femme ! On ne pense plus ain­si dans notre monde dé­mo­cra­tique (et c'est très bien). Mais nos cer­veaux rep­ti­liens – en­fin les cer­veaux gar­çons – ont sans doute conser­vé l'écho de ce cri ve­nu du fond des âges.

Bien sûr, au­jourd'hui, une femme n'ap­par­tient à per­sonne et même son com­pa­gnon, époux ou amant n'a sur elle que les droits qu'elle veut bien lui ac­cor­der. Reste que si je m'étais trou­vée dans la foule en rut de Co­logne, j'au­rais ai­mé qu'un homme fasse le coup de poing contre mes agres­seurs – comme l'ont fait nombre d'al­le­mands qui se sont re­trou­vés à l'hô­pi­tal. Pro­té­ger ne si­gni­fie pas do­mi­ner, c'est le tri­but de la vi­ri­li­té à la fé­mi­ni­té, l'hom­mage de la force à la fai­blesse, le de­voir du cou­rage en­vers la vul­né­ra­bi­li­té. Car tout le fé­mi­nisme du monde ne chan­ge­ra rien au fait qu'une femme peut être me­na­cée par le dé­sir des hommes alors que l'in­verse

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.