Cycle ver­tueux

Causeur - - Sommaire - Par Jo­na­than Sik­sou

C’est avec la froi­deur propre aux sta­tis­tiques que l’in­see nous ré­vèle cette don­née in­avouable : à peine 2 % des Fran­çais vont au tra­vail à vé­lo ! In­trai­table, l’ins­ti­tut des Chiffres es­time leur nombre exact à 500 000, soit en­vi­ron 1,9 % des « ac­tifs », et dresse leur por­trait-ro­bot. Le tra­vailleur ver­tueux est plu­tôt di­plô­mé, sou­vent cadre, ha­bite en centre-ville et son tra­jet quo­ti­dien ne dé­passe pas les quatre ki­lo­mètres (faut pas exa­gé­rer quand même). Il gagne sa vie par une « ac­ti­vi­té ré­créa­tive », dans les arts ou le spec­tacle, mais il s’en trouve aus­si dans l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique, l’en­sei­gne­ment et la com­mu­ni­ca­tion. Vous ris­quez d’en croi­ser sur­tout en Isère, en Gi­ronde, en Haute-ga­ronne, dans le Haut et le Bas-rhin, ain­si qu’en Guyane et bien évi­dem­ment à Pa­ris. Ban­lieu­sards, ar­ti­sans et ou­vriers ne semblent pas sa­voir pé­da­ler, et seul 1 % des agri­cul­teurs uti­li­se­raient leur bicyclette. L’étude nous ap­prend aus­si que les Fran­çais sont d’in­dé­crot­tables pol­lueurs puis­qu’ils sont en­core 70,6 % à pré­fé­rer la voi­ture pour se rendre au tur­bin, quand trop peu (14,8 %) de bons ci­toyens pri­vi­lé­gient la so­cia­li­sa­tion dans les tran­sports en com­mun aux heures de pointe. Quant aux rol­lers, aux skates et aux trot­ti­nettes, l’in­see ne les évoque même pas, sans doute pour cause de chiffre in­fi­ni­té­si­mal. Décidément, ce pays est trop vieux. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.