Ce que le mi­nistre Ma­cron n'a pas fait

Causeur - - Aux Frontiéres Du Pays Réel -

Les omis­sions sont par­fois aus­si ré­vé­la­trices que les actes. Deux re­proches re­viennent ré­gu­liè­re­ment à pro­pos du mi­nis­tère des Fi­nances. Il cultive l'opa­ci­té et il to­lère trop d'al­lers-re­tours de hauts fonc­tion­naires entre les banques et le ser­vice de l'état. Cô­té opa­ci­té, Em­ma­nuel Ma­cron s'est mon­tré in­trai­table. De­puis des an­nées, par exemple, le mi­nis­tère de l'éco­no­mie re­fuse de pu­blier le dé­tail des contrats conclus avec les conces­sions d'au­to­route. Un rap­port de la Cour des comptes da­tant de 2013 les ju­geaient trop fa­vo­rables aux conces­sion­naires. En juillet 2015, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Pa­ris, sai­si par le mi­li­tant éco­lo­giste gre­no­blois Ray­mond Avrillier, a ju­gé la po­si­tion du mi­nis­tère illé­gale. Ce der­nier, qui avait dé­jà igno­ré les in­jonc­tions de la Com­mis­sion d'ac­cès aux do­cu­ments ad­mi­nis­tra­tifs (CA­DA) et celles de quelques par­le­men­taires, a fait ap­pel de­vant le Conseil d'état. Ques­tion conflit d'in­té­rêt, Em­ma­nuel Ma­cron a éga­le­ment res­pec­té les tra­di­tions de la mai­son. Il était mi­nistre au mo­ment de la no­mi­na­tion du nu­mé­ro deux de la BNP, Fran­çois Ville­roy de Gal­hau, à la tête de la Banque de France, en no­vembre 2015. La dé­ci­sion a si­dé­ré les éco­no­mistes. 150 d'entre eux, uni­ver­si­taires ou cher­cheurs, ont si­gné une pé­ti­tion de pro­tes­ta­tion, dé­non­çant « un grave conflit d’in­té­rêts ». Sans suc­cès. La no­mi­na­tion du gou­ver­neur de la Banque de France est une pré­ro­ga­tive du chef de l'état, mais le mi­nistre de l'éco­no­mie est évi­dem­ment consul­té. Ins­pec­teur des Fi­nances pas­sé par la banque d'af­faires, Em­ma­nuel Ma­cron n'était pro­ba­ble­ment pas le mieux pla­cé pour en­tendre les mises en garde de nos éco­no­mistes : « Il est to­ta­le­ment illu­soire d’af­fir­mer qu’on peut avoir ser­vi l’in­dus­trie ban­caire puis, quelques mois plus tard, en as­su­rer le contrôle avec im­par­tia­li­té et en toute in­dé­pen­dance... »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.