Can­na­bis pa­trio­tique

Causeur - - Sommaire N° 48 – Été 2017 - Par Pau­li­na Dal­mayer

Alors que la France en marche, jeune et pro­gres­siste, reste terre de pro­hi­bi­tion, fi­gu­rez-vous que la Po­logne ca­tho­lique et po­pu­liste vient d'au­to­ri­ser l'usage du can­na­bis à des fins thé­ra­peu­tiques ! Si ce n'est pas une ré­vo­lu­tion, on ai­me­rait bien sa­voir ce que c'est. Pour que les ma­lades qui en ont be­soin – en­vi­ron un mil­lion d'après les es­ti­ma­tions des spé­cia­listes – puissent bé­né­fi­cier du trai­te­ment tant at­ten­du, en­core faut-il être sûr que la ma­tière pre­mière ne manque pas. Au­tre­ment dit, afin de fa­bri­quer les mé­di­ca­ments qui contiennen­t du THC, il est mal­heu­reu­se­ment né­ces­saire de pro­duire ou d'ache­ter du can­na­bis. Et c'est là que les choses se corsent. Car si la ma­jo­ri­té des dé­pu­tés po­lo­nais ont vo­té en fa­veur du can­na­bis sous pres­crip­tion, ceux du par­ti gou­ver­ne­men­tal Droit et Jus­tice ont réus­si conco­mi­tam­ment à en faire in­ter­dire la pro­duc­tion.

Les conser­va­teurs ex­pliquent qu'on pour­rait sans peine dé­tour­ner cette pro­duc­tion thé­ra­peu­tique à des fins ré­créa­tives, et se ré­fèrent à ce qu'on pour­rait qua­li­fier de « ju­ris­pru­dence pa­tate ». Cen­sées nour­rir les pauvres, les pommes de terre ont fi­ni par faire le bon­heur des dis­til­le­ries de vod­ka, voire de spi­ry­tus, un al­cool lo­cal qui titre à 90°. Cet ar­gu­ment his­to­rique sem­blait im­pa­rable, mais un élu de l'op­po­si­tion, Pio­tr Li­roy-mar­zec, a eu la bonne idée de le neu­tra­li­ser en s'adres­sant non pas à la rai­son de ses col­lègues mais à leur coeur :

« Si vous vous dites pa­triotes, pour­quoi ne vou­lez-vous pas qu’on cultive le can­na­bis chez nous, en Po­logne ? Pour­quoi ne per­met­tez-vous pas à la Po­logne de s’en­ri­chir ? Si­non ce sont les autres qui y ga­gne­ront et pas nous ! »

Et ces autres-là, brrr, mieux vaut ne pas pen­ser qui ils sont… En ver­tu de quoi le par­le­ment po­lo­nais pro­met de se pen­cher très ra­pi­de­ment sur la ré­forme qui per­met­trait de rem­pla­cer nos tristes champs de pommes de terre par de l'herbe à perte de vue. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.