L'in­ter­mi­nable chute

Causeur - - Actualité -

1967-1972 : Construc­tion de Gri­gny 2 (5 000 lo­ge­ments), une des plus grandes co­pro­prié­tés pri­vées de France, ain­si que de la Grande Borne (3 775 lo­ge­ments), vaste en­semble d’im­meubles de lo­ge­ments so­ciaux consti­tués de di­zaines d’im­meubles de deux à quatre étages. 1975 : Ex-vil­lage de 3 000 ha­bi­tants, Gri­gny at­teint 27 000 ha­bi­tants, chiffre in­chan­gé qua­rante ans plus tard. An­nées 1980 : Exode mas­sif des classes moyennes, 750 lo­ge­ments de la Grande Borne sont dé­cla­rés in­sa­lubres, pour cause de mal­fa­çons. 1999 : Ca­ro­line Man­gez, jour­na­liste à Pa­ris Match, pu­blie La ci­té qui fait peur, chez Al­bin Mi­chel, ré­sul­tat de trois mois en im­mer­sion à Gri­gny. Le livre dé­clenche une vive po­lé­mique, ra­pi­de­ment étouf­fée. 2005 : La part des mi­neurs d’ori­gine étran­gère dé­passe 70 %. 2006 : Le re­ve­nu mé­dian par mé­nage est in­fé­rieur à 10 000 eu­ros. Gri­gny pointe dans les 40 com­munes de plus de 50 foyers les plus pauvres de France. Juillet 2016 : Le gou­ver­ne­ment an­nonce un plan d’ur­gence pour Gri­gny. Sep­tembre 2016 : Peu convain­cu par le plan d’ur­gence, le groupe Ca­si­no ferme son hy­per­mar­ché. Gri­gny se re­trouve qua­si­ment sans com­merces de proxi­mi­té. Oc­tobre 2016 : Une bande de la Grande Borne at­taque et in­cen­die deux voi­tures de po­lice, en plein jour. Une po­li­cière et un ad­joint de sé­cu­ri­té sont gra­ve­ment bles­sés. Treize sus­pects sont ren­voyés aux as­sises en juillet 2018. 2017 : La po­lice mul­ti­plie les opé­ra­tions à la Grande Borne, avec plu­sieurs cen­taines d’in­ter­pel­la­tions à la clé. 2018 : L’éta­blis­se­ment pu­blic fon­cier d’île-de-france ra­chète des ap­par­te­ments par di­zaines à Gri­gny 2, dans le cadre d’une opé­ra­tion de re­qua­li­fi­ca­tion des co­pro­prié­tés dé­gra­dées (Or­cod).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.