Les na­zis font des pe­tits

Causeur - - Brèves - Par Charles Ro­jz­man

En Al­le­magne, une bro­chure an­ti­ra­ciste fait po­lé­mique. Son but : dé­tec­ter les en­fants des crèches et jar­dins d’en­fants sous in­fluence na­zie ou po­pu­liste de droite. S’adres­sant aux pué­ri­cul­teurs, la Fon­da­tion Ama­deu An­to­nio, du nom d’un étu­diant an­go­lais tué par des néo­na­zis en 1990, éta­blit une sé­rie d’in­dices de ra­di­ca­li­sa­tion. Exemples : « Les filles portent des robes et sont coif­fées de tresses. Les gar­çons sont for­te­ment sol­li­ci­tés à s’en­traî­ner sur le plan phy­sique. Gar­çons et filles viennent à l’école à pied, même sur de longues dis­tances. » Votre re­je­ton prend son pied en pra­ti­quant la marche ? Il est temps de vous in­quié­ter. Écou­tons le ser­mon de la di­rec­trice de cette fon­da­tion fi­nan­cée par des fonds pu­blics : « Nous as­sis­tons à une am­pli­fi­ca­tion des com­por­te­ments hu­mains et une aug­men­ta­tion si­gni­fi­ca­tive des mou­ve­ments po­pu­listes de droite. Ce dé­ve­lop­pe­ment ne s’ar­rête pas de­vant les crèches. » Les es­prits cha­grins sou­li­gne­ront que cette bro­chure est pré­fa­cée par la mi­nistre so­ciale-dé­mo­crate de la Fa­mille qui, comme la pré­si­dente de la Fon­da­tion Ama­deu An­to­nio, of­fi­ciait au­tre­fois dans les rangs de la Sta­si. Vi­gi­lantes un jour… •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.