Moules per­sillées

Causeur - - News - Par So­phie Ba­chat

Ils sont fous ces An­glais ! Sur son site in­ter­net, l'édi­tion bri­tan­nique de Ma­rie-claire a conseillé à ses lec­trices de s'in­tro­duire… du per­sil dans le va­gin. Sup­pri­mé cou­rant jan­vier, l'ar­ticle a pro­vo­qué l'ire des spé­cia­listes de la san­té. Quoique pour­vu de pro­prié­tés flui­di­fiantes qui ai­de­raient à ré­gu­ler le flux mens­truel, le per­sil ne se­rait pas sans dan­ger, comme l'af­firme le doc­teur Scha­zia Ma­lik : « Il n’existe au­cune preuve des bien­faits de cette pra­tique, d’au­tant plus que les risques sont énormes. Ce­la peut même pro­vo­quer la mort. » Hé­las, ce diag­nos­tic n'a rien d'exa­gé­ré, puisque en Ar­gen­tine, une jeune femme est morte d'un choc sep­tique après s'être in­tro­duit la­dite herbe aro­ma­tique pour se faire avor­ter. Mais re­ve­nons en Grande-bre­tagne. Pour­quoi pré­co­ni­ser des pra­tiques aus­si ar­chaïques dans un pays où l'avor­te­ment a été lé­ga­li­sé en 1967 et où la pi­lule est en vente libre sans or­don­nance de­puis 2005 ? On peut im­pu­ter cette vogue na­tu­ra­liste à la faillite du sys­tème de san­té bri­tan­nique (NHS), dé­man­te­lé par That­cher dans les an­nées 1980, et au rap­port fu­sion­nel que ces ro­man­tiques d'an­glais en­tre­tiennent avec la na­ture. Heu­reu­se­ment, l'hu­mour bri­tish sau­ve­ra le monde. Avec flegme, un cer­tain « doc­teur Ma­lik » a mis les points sur les i : « Il existe des choses que l’on peut in­tro­duire dans un va­gin, mais les vé­gé­taux et les lé­gumes n’en font pas par­tie. » •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.