De l'eth­no­cra­tie en Amérique

Causeur - - Sommaire - Par Frédéric de Na­tal

Un siècle et de­mi après la fin de la guerre de Sé­ces­sion, les flammes de la ran­coeur couvent tou­jours sous le bra­sier de l’amérique post­sé­gré­ga­tion. Dans le Sud, le vieux Par­ti dé­mo­crate es­cla­va­giste n’a pas en­core ren­du les armes. Ain­si, l’ala­ba­ma et la Virginie comptent en­core des dixie­crats, ces élus dé­mo­crates conser­va­teurs qui se sont bat­tus pour conserver un ré­gime ba­sé sur la sé­pa­ra­tion des races. De­puis dé­but fé­vrier, deux d’entre eux sont dans la tour­mente. Ain­si, le com­por­te­ment pas­sé du pro­cu­reur gé­né­ral Mark Her­ring et du gou­ver­neur de Virginie Ralph Nor­tham dé­fraie la chro­nique du scan­dale. Pho­tos à l’ap­pui, ces deux no­tables sont ac­cu­sés de pra­tiques ra­cistes au cours d’une vieille soi­rée es­tu­dian­tine à la­quelle ils par­ti­ci­paient. Le pre­mier s’était en­duit le vi­sage de fond de teint noir, le se­cond avait eu la riche idée de porter la tu­nique blanche du Ku Klux Klan. Se confon­dant en ex­cuses, les deux hauts fonc­tion­naires vir­gi­niens ont re­fu­sé de dé­mis­sion­ner. Face aux as­so­cia­tions noires criant ha­ro sur le bau­det, l’adepte du « black­face » crie son ad­mi­ra­tion pour Michael Jack­son, tan­dis que l’ama­teur de cha­peau poin­tu parle d’er­reur d’ap­pré­cia­tion. Pas de quoi ras­su­rer les té­nors du Par­ti dé­mo­crate, au­jourd’hui ma­jo­ri­taire au Congrès où il se pose en cham­pion du mé­tis­sage post-oba­ma. Pen­dant ce temps, en Ala­ba­ma, un quo­ti­dien lo­cal ap­pelle les « Klans­men » à en­ga­ger « une che­vau­chée et à net­toyer Wa­shing­ton » de ses élites dé­mo­crates « so­cia­lo-com­mu­nistes » ac­cu­sées de blo­quer le pays. Iro­nie de l’his­toire, le jour­nal en ques­tion s’ap­pelle le… De­mo­crat Re­por­ter. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.