God save the queer ?

Causeur - - Sommaire - Par So­phie Ba­chat

An­cien­ne­ment joyau in­dus­triel de l’an­gle­terre, Bir­min­gham est de­ve­nue en quelques an­nées un sym­bole du mul­ti­cul­tu­ra­lisme. Qu’on le veuille ou non, ses 21 % d’ha­bi­tants mu­sul­mans n’ont pas épou­sé les va­leurs du pro­gres­sisme à la sauce stil­ton. La preuve par l’école pri­maire Park­field, qui a dé­ci­dé d’in­clure dans son pro­gramme l’enseigneme­nt LGBT, c’est-à-dire d’ex­pli­quer aux enfants que l’ho­mo­sexua­li­té n’est pas un pro­blème. Pour pro­tes­ter, des pa­rents d’élèves mu­sul­mans ont re­ti­ré leur pro­gé­ni­ture de l’éta­blis­se­ment pen­dant 24 heures. Quatre cents pa­rents de confes­sion mu­sul­mane ont même fait cir­cu­ler une pé­ti­tion ap­pe­lant à l’ar­rêt to­tal de ce pro­jet. Ce n’est pas une pre­mière. L’en­sei­gnant à l’ori­gine de ce pro­jet, d’ailleurs ho­mo­sexuel, avait dé­jà dû dé­mis­sion­ner d’une autre école de Bir­min­gham après avoir re­çu des me­naces pour avoir lan­cé une plate-forme sem­blable. Cette an­née, c’est une mère d’élève qui a mis le feu aux poudres : Fa­ti­ma Shah a re­ti­ré sa fille de dix ans de l’école au mo­tif que les enfants étaient trop jeunes pour qu’on leur parle d’ho­mo­sexua­li­té. Gê­née aux en­tour­nures, la dé­pu­tée tra­vailliste lo­cale Sha­ba­na Mah­mood jongle tant bien que mal entre la dé­fense des ho­mo­sexuels et le res­pect des croyances re­li­gieuses si chères à Je­re­my Cor­byn. Tout le monde n’a pas cette sou­plesse : d’après The Guar­dian, l’école de Park­field a sus­pen­du les cours LGBT cou­rant mars. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.