Un ré­veil or­tho­doxe avor­té

Causeur - - Sommaire N° 69 – Juin 2019 - Par Marc Le Blé­ve­nec

Crois­sez, mul­ti­pliez ! C’est le mes­sage bi­blique qu’a dé­li­vré le pa­triarche de Mos­cou et de toutes les Rus­sies à ses com­pa­triotes or­tho­doxes le 19 mai. Lors de la re­mise du prix « Am­bas­sa­deur de la dé­fense de la vie avant la nais­sance », le pré­lat s’est dé­so­lé de la dé­crois­sance dé­mo­gra­phique russe. Com­ment lui don­ner tort ? De­puis l’écla­te­ment de l’union so­vié­tique, la po­pu­la­tion russe est pas­sée de 148 à 142 mil­lions d’ha­bi­tants (Cri­mée non in­cluse). Pour combattre la dé­po­pu­la­tion, le pa­triarche Ki­rill a poin­té du doigt la res­pon­sa­bi­li­té des pou­voirs pu­blics, ju­geant les al­lo­ca­tions ma­ter­nelles in­suf­fi­santes. Pou­tine ap­pré­cie­ra. Mais son dis­cours a at­teint son som­met po­lé­mique lors­qu’il s’est lan­cé dans une saillie an­ti-ivg : « Il est de notre devoir de faire ré­gres­ser l’avor­te­ment au vu des pro­por­tions qu’il a pris. » Avec une arith­mé­tique toute per­son­nelle, le pa­triarche es­time à un mil­lion le nombre d’en­fants qui n’ont pas vu le jour l’an der­nier du fait des avor­te­ments. Dans sa ba­taille « pour la vie », le pré­lat re­prend un ar­gu­ment na­ta­liste né au temps de l’union so­vié­tique. Alors que la Ré­pu­blique so­cia­liste fé­dé­ra­tive so­vié­tique de Rus­sie fut le pre­mier pays au monde à lé­ga­li­ser l’avor­te­ment dès 1920, Sta­line l’avait ré­in­ter­dit seize ans plus tard pour re­lan­cer la dé­mo­gra­phie. Ré­ta­bli en 1955 sous Kh­roucht­chev, le droit à l’avor­te­ment a été adopté par de nom­breuses femmes russes comme un moyen de contra­cep­tion, no­tam­ment pen­dant la crise des an­nées 1990. En recul ces der­nières an­nées, l’avor­te­ment per­turbe tou­te­fois beau­coup moins la py­ra­mide des âges russe que l’al­coo­lisme ou le sui­cide. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.