Pleine de rien

Por­trait de la jeune fille en feu, de Cé­line Sciam­ma Sor­tie le 18 sep­tembre

Causeur - - Culture & Humeurs -

Que Cé­line Sciam­ma, de film en film, porte son fé­mi­nisme ul­tra en ban­dou­lière est son droit le plus strict. Qu’elle de­vienne ain­si la co­que­luche de toutes celles et ceux qui font du « genre à l’écran » l’al­pha et l’omé­ga de leur créa­ti­vi­té en panne, ce­la re­garde ces tristes sires. Par­faite bête de fes­ti­val et de com­pé­ti­tions ver­tueuses, ce nou­veau film re­ven­dique haut et fort une his­toire de femmes, écrite et réa­li­sée par une femme, avec des femmes de­vant la ca­mé­ra. Mais à cô­té de ce­lui de Sciam­ma, l’aca­dé­misme de Jane Cam­pion dans La Le­çon de pia­no s’avère être un sum­mum de lé­gè­re­té. On ne fait pas non plus dans la den­telle quand il s’agit d’af­fir­mer un fé­mi­nisme de com­bat vi­sant à re­nou­ve­ler L’ori­gine du monde de Cour­bet au cours d’une scène d’avor­te­ment, le­quel se dé­roule comme il se doit entre femmes et main dans la main d’un bé­bé bien vi­vant par ailleurs. Mais ce qui manque le plus à Sciam­ma, c’est sim­ple­ment l’émo­tion, tant son cinéma est em­pli de la bonne vo­lon­té du mo­ment. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.