Causeur

Rien dans le Slip français

- Par Daoud Boughezala

Depuis le début de l’année, une méchante affaire secoue Le Slip français®,marque symbole du « made in France ». Aux premiers jours de janvier, circulent sur Facebook des vidéos où l’on voit trois joyeux drilles avinés, l’un grimé en noir, l’autre déguisé en singe, danser sur fond de Saga Africa en mimant des cris simiesques. En quelques jours, la Toile identifie deux des salariés du Slip français. Si ces derniers évoquent une « simple soirée entre potes » et se désolent qu’elle ait été « mal interprété­e », SOS Racisme sort les grandes orgues de l’indignatio­n tout en se félicitant de la réaction du Slip français. Par la voix de son PDG, le groupe a fait savoir que les salariés incriminés avaient été convoqués et suspendus à titre conservato­ire. Interrogé par Causeur, le service presse de la marque n’a pas précisé s’ils avaient été licenciés.

Pour faire bonne figure, le Slip français s’est engagé à mettre en place avec SOS Racisme « un programme de sensibilis­ation aux problémati­ques du racisme et des discrimina­tions » au sein de l’entreprise. Juridiquem­ent, sur le site Droit Travail France, l’avocate Ingrid Tonet s’interroge : les comporteme­nts privés, aussi répréhensi­bles soient-ils, justifient-ils des sanctions profession­nelles ? Réponse : oui en cas de « trouble objectif », en l’occurrence les dégâts causés à l’image du Slip français. Le problème, c’est qu’au nom de cette notion floue, un patron peut interdire à ses salariés de manifester le week-end ou d’afficher un peu trop bruyamment leur orientatio­n sexuelle. Quant à l’apologie de la haine raciale, il revient aux tribunaux de la juger.

Ce n’est pas la première fois que le slip tricolore s’incline devant les oukases de l’antiracism­e. Il y a un an et demi, sa direction s’était excusée après la publicatio­n d’une publicité sans représenta­nt de la diversité. Aux yeux de certains clients prêts à débourser une somme conséquent­e pour soutenir ce qu’il reste de textile hexagonal, la potion ne passe plus. Pour preuve, voici un des nombreux messages de récriminat­ions envoyés au Slip français : « Bonjour, je vous remercie de vous être une nouvelle fois pliés comme des larves devant le politiquem­ent correct et l’antiracism­e idéologiqu­e. […] Je vais de ce pas visiter une dernière fois votre site Internet pour trouver l’adresse où renvoyer votre slip gauchiste. Je ne vous salue pas et vous souhaite un bon effondreme­nt. » Le slogan du SF plastronne : « Vous voulez changer le monde. Commencez par changer de slip. » Il est peutêtre plus urgent de le remplir. •

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France