La tête

YEUX

Chats d'Amour - - SANTÉ -

Exa­mi­nez les yeux de votre chat. Ils doivent être brillants et les pu­pilles de taille égale. Il ne doit pas y avoir la moindre larme ou trace de pus au coin des yeux. La troi­sième pau­pière ne doit pas être vi­sible en même temps sur les deux yeux. Dans le cas contraire, c’est soit un signe de déshy­dra­ta­tion, soit une lourde in­fes­ta­tion de vers. Bais­sez lé­gè­re­ment la pau­pière in­fé­rieure avec votre pouce. Le tis­su bor­dant la pau­pière doit être rose et non blanche ou rouge. As­su­rez-vous que votre chat ne cligne pas d’un seul oeil. Un trau­ma­tisme, une infection ou même une pous­sière peuvent être la cause de ce cli­gne­ment qui va pous­ser le chat à se grat­ter ce qui peut oc­ca­sion­ner un pro­lap­sus de l’oeil (le globe avance et l’oeil se­ra sau­vé s’il est soi­gné en ur­gence). Dans ce cas, en at­ten­dant la vi­site chez le vé­té­ri­naire, met­tez-lui un col­lier éli­sa­bé­thain (vous pou­vez en im­pro­vi­sez un avec un cône de car­ton bien scot­ché). Dans tous les cas n’uti­li­sez ja­mais d’an­ti­sep­tique proche de l’oeil. Pour les net­toyages, uti­li­sez de l’eau sa­lé (1 cuillère à ca­fé dans un pe­tit tasse d’eau de bou­teille ou d’eau bouillie re­froi­die : au­tre­ment dit une so­lu­tion 1 : 10). Pour ren­for­cer la ré­sis­tance de ses yeux aux in­fec­tions fu­tures, don­nez-lui des sar­dines.

Le tis­su conjonc­tif bor­dant les pau­pières doit être rose et ne doit

pas su­bir de pertes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.