Pré­ven­tion an­ti­pa­ra­si­taire : tout t faire pour pro­té­ger sa mai­son

Chats d'Amour - - IN­FOS A GOGO !!! -

Si nous ai­mons par­ta­ger notre mai­son avec nos chats, nous ap­pré­cions moins les in­vi­tés indésirables : les pa­ra­sites du chat ! Tan­dis que de nom­BREUX PA­RA­SITES SONT SPé­CI­fiQUES AUX CHATS, CER­TAINS D’ENTRE EUX PEUVENT éGA­LE­MENT RE­PRé­SEN­TER UNE ME­NACE POUR LA SAN­Té HU­MAINE. C’EST POUR­quoi il est im­por­tant pour vous comme pour votre chat de mettre en place des me­sures de pré­ven­tion.

Si nous ai­mons par­ta­ger notre mai­son avec nos chats, nous ap­pré­cions moins les in­vi­tés indésirables : les pa­ra­sites du chat ! Tan­dis que de nom­breux pA­rA­sItEs sont spé­CI­fiquEs Aux CHAts, cer­tains d’entre eux peuvent éga­le­ment re­pré­sen­ter une me­nace pour la san­té hu­maine. C’est pour­quoi il est im­por­tant pour vous comme pour votre chat de mettre en place des me­sures de pré­ven­tion. Se­lon le dic­tion­naire, un pa­ra­site est « un or­ga­nisme qui vit et se nour­rit sur dif­fé­rentes es­pèces et qui nuit à son hôte ». Par­mi les pa­ra­sites com­muns qui af­fectent les chats, on trouve les pa­ra­sites ex­ternes tels que les puces et les tiques et les pa­ra­sites in­ternes (in­tes­ti­naux) comme les as­ca­rides et les ces­todes.

Les puces et les tiques s’in­tro­duisent gé­né­ra­le­ment dans la mai­son en s’ac­cro­chant au pe­lage de votre chat (ou sur celle des autres chats ou chiens de

pas­sage). Vous pou­vez éven­tuel­le­ment rap­por­ter des puces chez vous sur vos chaus­sures ou vos vê­te­ments. Les puces pondent des oeufs qui peuvent res­ter dor­mants pen­dant des mois sur vos ta­pis ou entre les lames de par­quet avant d’éclore et d’in­fes­ter votre com­pa­gnon. LEs tIquEs vIvEnt DAns lEs HErBEs HAutEs Et sE fixEnt sur les chats lors­qu’ils frôlent ces herbes. Elles res­semblent à des pe­tites ver­rues lors­qu’elles sont fixéEs sur votrE Com­pA­Gnon. CEr­tAInEs tIquEs pEuvEnt éGA­lE­mEnt trAns­mEttrE DEs mA­lA­DIEs tEllEs que la ma­la­die de Lyme. La plu­part des es­pèces de tiques vivent en­tiè­re­ment sur votre chat et n’in­festent pas votre mai­son.

Vous pou­vez vous pro­cu­rer les meilleurs trai­te­ments contre les puces et les tiques chez votre vé­té­rI­nAIrE Afin DE vous pré­mu­nIr ContrE l’Ar­rI­véE DE CEs pA­rA­sItEs. LEs trAI­tE­mEnts AvEC pIpEttE qui sont ap­pli­qués sur la nuque du chat sont très ap­pré­ciés en rai­son de leur fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion.

CE­pEn­DAnt, Il ExIstE D’AutrEs trAI­tE­mEnts, CommE lEs Com­prI­més ou lEs sprAys. Si votre chat est dé­jà in­fes­té de puces, vous al­lez éga­le­ment de­voir trai­ter son en­vi­ron­ne­ment avec des in­sec­ti­cides. Sui­vez les ins­truc­tions avec pré­cau­tion et ne va­po­ri­sez ja­mais d’in­sec­ti­cide sur votre chat ou à proxi­mi­té des aqua­riums car ces pro­duits peuvent être dan­ge­reux. Si votre chat a dé­jà une tique, vous pou­vez l’en­le­ver en uti­li­sant une pince à tique. Ne ti­rez ja­mais sur la tique car celle-ci peut lais­ser son rostre dans la peau de votre chat et pro­vo­quer des in­fec­tions

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.