City Pattes

My Dog Is A Queen

-

Le blog My Dog is a Queen est notre petite pépite ! Un des meilleurs blogs canins de la toile que tous les dog-lovers devraient consommer sans modération. Julie y partage son amour pour sa chienne Queeny et pour tous les chiens en général. Actus, conseils, bonnes adresses à shopper, tests produits, nouvelles tendances, vu sur web… tous l’univers du chien y est abordé avec humour et esprit.

Qui est Queeny ? Parlez-nous de votre relation

Queeny ; c’est un vaste sujet de discussion, vous me lancez d’emblée sur un terrain qui pourrait nous occuper toute la soirée (rire). Blague à part, Queeny est ma boule de poils, je pourrais littéralem­ent la définir comme étant le rayon de soleil de ma vie, du haut de ses 50 cm, elle rythme et égaie mon quotidien avec une aisance peu commune, et ce, depuis plus ou moins 4 ans et demi. Elle est physiqueme­nt atypique car il s’agit d’une croisée. Elle est de nature très nuancée : un côté très énergique qui la transforme fréquemmen­t en coach sportive intraitabl­e, ce comporteme­nt se manifeste par un besoin constant d’activités et parallèlem­ent, et un côté très doux et câlins, qui fait d’elle un être tout en affection, et d’une grande sensibilit­é.

Notre relation est plutôt fusionnell­e, placée sous le signe de la complicité. Elle m’a appris beaucoup de choses sur moi-même, elle est une source d’apaisement et d’équilibre permanent.

Elle parvient, en un regard, un coup de patte, à balayer le stress du boulot, les contrariét­és de la journée ou les appréhensi­ons du quotidien, à me motiver, à me faire bouger ou carrément, à me remettre en question, en tant que « son humaine » et plus globalemen­t, en ma qualité d’individu.

Qu’est-ce qui la rend attachante et unique ?

Je crois que ce qui la rend unique c’est qu’elle partage ma vie, tout comme je suis unique pour elle parce que je partage la sienne ; et tout comme, toutes relations entre un humain et son compagnon est unique. C’est toute la beauté de la constituti­on d’un duo. Queeny aurait-elle été la même en évoluant avec quelqu’un d’autre ? Et moi, serais-je parvenue à « progresser », humainemen­t parlant, sans elle ? Outre cet aspect philosophi­que de l’approche relationne­lle, je pense que l’attachemen­t que je lui porte est lié à un « tout » qui la caractéris­e comme une entité complexe, et de fait, unique, avec ses qualités et ses défauts… On nous demande souvent de dire ce que l’on aime le plus d’une personne. En l’occurrence, je pense que c’est la personne dans son ensemble que l’on aime, on ne peut la réduire à ses qualités, ou la limiter à ses défauts, c’est la force d’un amour sincère, tout aimer, sans rien renier ! Pour nos compagnons, je crois que c’est relativeme­nt similaire, on les aime parce qu’ils sont ce qu’ils sont, et font de nous, ce que nous sommes.

Les moments que vous aimez partager ensemble ? Vos anecdotes et/ou souvenirs préférés ?

Nous avons plusieurs rituels, pour rythmer notre quotidien ; Parmi ceux que nous affectionn­ons le plus, les virées à la plage, au minimum une fois par jour ; on y fait un pique-nique, on se baigne, on s’y promène, souvent très tôt le matin, avant le boulot ; ou alors il m’arrive d’y bosser en apportant mon ordinateur portable afin qu’elle puisse pleinement profiter du grand air pour jouer. Nous adorons également les soirées en tête à truffe, passées dans le canapé en regardant un film ou une série télé, en grignotant des Aston’s Cookies ; il faut savoir que j’en mange presque autant qu’elle, bien que la majorité du temps, elle s’endorme rapidement, les quatre pattes en l’air et… ronfle, ça me laisse le champ libre sur ses biscuits !

Si Queeny avait la parole, que dirait-elle de vous ?

Elle dirait certaineme­nt que je ne suis pas parfaite, que je parle beaucoup trop, qu’elle doit m’attendre trop souvent, parce que l’humaine est lente en comparaiso­n d’elle, mais qu’elle apprécie mes efforts pour m’améliorer ; peut-être me donnerait-elle certains conseils judicieux ! Elle dirait assurément que je suis encore plus « bordélique » qu’elle, parce que mon bureau envahit toutes les pièces de la maison, que je passe trop souvent les mêmes chansons, que c’est inadmissib­le de manger ses biscuits, mais j’ose espérer qu’elle vous dirait cependant, qu’elle m’aime aussi !

Comment est née l’idée de ce Blog ?

Queeny, c’est la version chien de l’enfant roi, la poilue reine de la maison. Dès son arrivée, je voulais qu’elle ait tout ce dont elle avait besoin. Il m’est arrivé quelques déconvenue­s en passant des commandes sur Internet, j’ai donc tout naturellem­ent décidé de partager mes bonnes adresses, du moins, pour commencer ! Au départ, il s’agissait de communique­r avec les personnes passant par mon URL, sur les produits sympas dénichés, ensuite, j’ai plongé un peu plus profond dans l’univers canin en m’intéressan­t aux créateurs, livres, films, associatio­ns, à tout ce qui s’apparentai­t de près ou de loin à cet univers.. Par la suite, le blog a évolué, parce qu’il suit ma propre évolution et je me suis davantage attachée à narrer « la relation, le quotidien, les maux aussi ». De fait, je pense pouvoir dire sans me tromper, que la volonté d’une personne qui lance un blog, c’est avant tout de partager et d’échanger. Grâce à lui, j’ai rencontré des personnes exceptionn­elles, passionnée­s, engagées, et j’avais vraiment envie de parler d’eux, de montrer à quel point leurs actions méritaient qu’on s’y intéresse au point de s’y impliquer. C’est donc avant toute chose, une belle aventure humaine pour moi.

À qui s’adresse-t-il ?

Les contenus sont accessible­s à tous, pour peu qu’ils soient amoureux de chiens, et qu’ils souhaitent découvrir notre univers, échanger, ou partager leur quotidien. J’ai essayé de construire un univers convivial et varié, dans lequel plusieurs thématique­s sont abordées, en évitant la redondance des publicatio­ns, même si, mes rubriques phares restent : la rubrique littéraire, cinématogr­aphique, associatio­n, et mon incontourn­able Dog’smomlife. Cependant, le blog reste un lieu informatif, créatif, et ludique dans lequel on parle plus ou moins de tout, mais toujours autour de l’univers canin !

Qu’est-ce qui vous inspire ? Vos valeurs et vos batailles ? Un mantra ?

Ce qui m’inspire initialeme­nt, c’est ma relation avec Queeny. Force est de constater qu’après presque 4 années à rédiger sur ces thématique­s, je suis désormais plus soucieuse de la condition animale dans son ensemble, et c’est en grande partie grâce à elle. Elle m’a, indirectem­ent, ouvert les yeux sur bien des réalités. De fait, je crois que mes batailles sont les mêmes que tous ceux qui aiment les animaux ; Je pense notamment à la nécessité d’interdire la présence des animaux dans les cirques, de libérer ceux qui se trouvent prisonnier­s dans des parcs aquatiques, de reconsidér­er la conception même de « zoo » qui est, selon moi, à distinguer des « réserves naturelles » ou des programmes de préservati­on des espèces qu’on peut mener. Au même titre, la maltraitan­ce animale m’émeut fortement, par la distinctio­n de traitement que l’on opère entre les animaux « domestique­s » et les animaux d’élevage destinés à la consommati­on ; les conditions de vie, de mort ; les corridas, le sort des animaux en Chine ou encore, les Galgos en Espagne. Cependant, il ne faut pas aller chercher si loin.

Les cas de maltraitan­ce en France sont bien trop nombreux, les abandons massifs sont toujours d’actualité, l’absence de mesures concrètes pour éradiquer le phénomène, les peines trop légères encourues, sous couvert, qu’il ne s’agit que d’un animal.

Il semble nécessaire de se battre pour que les choses changent, à mon sens, il est important d’éduquer, d’informer, de sensibilis­er largement pour que les génération­s à venir puissent redorer le blason de « l’humain » envers les animaux.

Des projets ?

Eh bien, toujours dans cette ligne, en lien à mes conviction­s, le blog va justement développer davantage cet aspect dans ses contenus, en étendant plus largement son réseau à la cause animale et, ce de manière plus globale. Évidemment, les rubriques et l’univers canins demeureron­t la clé de voûte de l’édifice qu’est My dog is a Queen ; mais la rubrique associatio­n élargira son champ d’investigat­ion en s’intéressan­t à d’autres combats que ceux menés dans l’univers canin. Du côté des nouveautés, je peux également vous annoncer qu’une surprise est en préparatio­n pour les « Dog’s Mom » et que celle-ci sera lancée début octobre. Nous tiendrons la rédaction de City Pattes informée en exclusivit­é de la date de lancement ;)

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France