City Pattes

LES DOULEURS OCULAIRES

-

Elles se traduisent par une paupière fermée, une rougeur de la conjonctiv­e (blanc de l’oeil) et une douleur intense. Ces douleurs peuvent avoir différente­s causes :

• Une contusion due à un contact direct du globe avec un objet comme une balle par exemple. Une visite chez votre vétérinair­e s’impose pour vérifier l’absence de saignement­s à l’intérieur de l’oeil, d’un décollemen­t de rétine ou d’une pupille fermée (myosis).

• Une perforatio­n de la cornée suite à une griffure de chat par exemple. Ici aussi la prise en charge doit être rapide afin d’éviter que des lésions irréversib­les de l’oeil s’installent.

• Le glaucome se manifeste par une rougeur du blanc de l’oeil. Il s’agit d’une augmentati­on de la pression à l’intérieur de l’oeil. Le traitement consiste à abaisser cette pression avant qu’elle n’entraine des lésions irréversib­les pouvant aboutir à la perte de la vision. Un traumatism­e, une inflammati­on de l’oeil (uvéite) ou encore une luxation du cristallin peuvent également être les causes d’un glaucome chez le chien. Sont prédisposé­es à la luxation du cristallin certaines races comme les chiens de terrier, le Border Collie, le Chihuahua, le Jack Russel, le Whippet ou encore le Husky.

• La cécité brutale se traduit par une perte rapide de la vision. L’animal a soudaineme­nt les pupilles très dilatées et se cogne sur ce qui l’entoure. Chez le chat cette affection est fréquente et peut être la conséquenc­e d’une hypertensi­on artérielle.

• L’ulcère de cornée à collagénas­e (ou kératomala­cie) peut se traduire par un ramollisse­ment et un blanchisse­ment rapide de la cornée qui semble se liquéfier. Elle peut être la conséquenc­e d’une complicati­on bactérienn­e d’un ulcère de la cornée qui peut conduire à la perforatio­n du globe en quelques heures. C’est pour cette raison que tout ulcère, même minime, doit être traité en partie à l’aide d’un collyre antibiotiq­ue.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France