CNEWS - Bordeaux

KAMEL DAOUDI VA ÊTRE FIXÉ

-

Verdict attendu. Le plus ancien assigné à résidence de France va-t-il retourner en prison ? La cour d’appel de Riom (Puy-de-Dôme) doit rendre sa décision aujourd’hui sur Kamel Daoudi, condamné à un an de prison avec mandat de dépôt en octobre dernier pour ne pas avoir respecté les conditions de son assignatio­n. Daoudi, 45 ans, avait été arrêté après 21h dans un café «alternatif» d’Aurillac, où il préparait des repas. Or, les horaires de son assignatio­n stipulent qu’il doit se trouver dans le lieu où il réside de 21h à 7h du matin. Le tribunal lui avait également reproché de n’avoir toujours pas cherché à quitter le territoire français, comme cela lui est stipulé. Kamel Daoudi a été condamné en appel en 2005 à six ans de prison et à une interdicti­on définitive du territoire français, pour «associatio­n de malfaiteur­s en relation avec une entreprise terroriste». Il faisait partie d’un groupe jihadiste affilié à al-Qaïda, soupçonné d’avoir planifié un attentat contre l’ambassade des Etats-Unis à Paris, en 2001. La justice l’avait aussi déchu de sa nationalit­é française. Depuis, il n’est que citoyen algérien. Libéré de prison en 2008, il est assigné à résidence et soumis à deux pointages quotidiens, à la gendarmeri­e ou au commissari­at.

 ??  ?? L’homme risque de revoir la prison.
L’homme risque de revoir la prison.

Newspapers in French

Newspapers from France