CNEWS - Bordeaux

BALLADUR EN SURSIS

-

La peine sera-t-elle confirmée ? L'accusation a requis hier une peine d'un an d’emprisonne­ment avec sursis et de 50 000 euros d'amende contre l'ex-Premier ministre Edouard Balladur, jugé à Paris pour des soupçons de financemen­t occulte de sa campagne présidenti­elle de 1995, l'un des volets de l’affaire Karachi. A l'encontre de son ancien ministre de la Défense François Léotard, le ministère public a demandé deux ans de prison avec sursis et 100 000 euros d'amende, estimant qu'il était «beaucoup plus impliqué» qu’Edouard Balladur dans la gestion des rétrocommi­ssions illégales en marge de contrats d'armement. L'ex-Premier ministre, qui comparaît pour «complicité d'abus de biens sociaux» et recel de ce délit, a clamé son innocence face aux juges.

Newspapers in French

Newspapers from France