BIEN­HEU­REUX DA­VY

CNEWS - Cote d'Azur - - DÉTENTE - Par De­fen­dente Gé­no­li­ni

Sous au­cun ré­gime il n’est bon de s’op­po­ser à l’au­to­ri­té en place. Notre bien­heu­reux en sait quelque chose, comme les 317 autres qui s’op­posent au roi Hen­ri VIII d’An­gle­terre (né le 28 juin 1491, dé­cé­dé le 28 jan­vier 1547). Ce der­nier de­mande aux ca­tho­liques du royaume de lui prê­ter ser­ment comme chef de l’Eglise an­gli­cane. Beau­coup re­fusent, y com­pris les char­treux de Londres dont fait par­tie le frère Jean Da­vy, jeune diacre du mo­nas­tère. Nous sommes en 1537. Après son em­pri­son­ne­ment dans des en­traves qui les main­tiennent de­bout, on leur ap­plique le sup­plice le plus long, consis­tant à les traî­ner sur une claie, à les pendre, et à les équar­rir comme des boeufs à l’abat­toir.

Eus­tache, éga­le­ment fê­té au­jourd’hui, rap­pelle la belle his­toire de ce cerf que le gé­né­ral Pla­ci­das, au Ier siècle, chasse avec fougue. Le cerf se re­tourne, une croix lu­mi­neuse entre ses bois et il dit à Pla­ci­das : «Pour­quoi me pour­suivre, je suis Jé­sus que tu ho­nores sans le sa­voir.» Le gé­né­ral se fait bap­ti­ser. Il de­vient Eus­tache. Il est le pa­tron des chas­seurs avec saint Hu­bert.

Pen­sée spi­ri­tuelle ins­pi­rée par Da­vy :

«Le cou­rage, c’est de cher­cher la vé­ri­té et de la dire.» (Jean Jau­rès)

Courte prière ins­pi­rée par Eus­tache :

«Comme un cerf al­té­ré cherche l’eau vive, ain­si mon âme te cherche, ô mon Dieu.» (Psaume 41)

Ephé­mé­ride du 20 sep­tembre :

En 1870, les troupes pié­mon­taises, sous l’ins­ti­ga­tion du roi Vic­tor-Em­ma­nuel II (né le 14 mars 1820, dé­cé­dé le 9 jan­vier 1878), s’em­parent de Rome. Elles achèvent ain­si la réuni­fi­ca­tion de l’Ita­lie. Des né­go­cia­tions avaient eu lieu pré­cé­dem­ment pour que les troupes fran­çaises aban­donnent Rome. La chute de Na­po­léon III (1808-1873) ac­cé­lère le mou­ve­ment de re­trait. Pie IX n’offre qu’une faible ré­sis­tance afin d’évi­ter un bain de sang. Le pape se re­tire au Va­ti­can, se consi­dé­rant comme pri­son­nier. Il ne don­ne­ra plus de bé­né­dic­tion de la log­gia cen­trale de la ba­si­lique. La si­tua­tion res­te­ra fi­gée jus­qu’aux ac­cords du La­tran, en 1929.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.